Google+ Link Shell Extension  
Link Shell Extension
Dernière mise à jour du 19 Avril 2016, Version 3.8.6.8
Démarrage Téléchargement
Documentation
Questions fréquemment posées (FAQ)
Blog
Historique
Donations

English

Introduction Le système de fichiers NTFS implémenté dans NT4, Windows 2000, Windows XP, Windows XP64, et Windows7/8/10 supporte une possibilité connue en tant que liens physiques (que l'on nommera aussi ci-dessous Hardlinks). Les liens physiques donnent la possibilité de conserver une seule copie d'un fichier bien qu'il apparaisse dans de nombreux répertoires (directories).  Ils peuvent être créés par la commande POSIX ln incluse dans le Windows Resource Kit, la commande utilitaire fsutil incluse dans Windows XP ou mon utilitaire en ligne de commande ln.exe.  Aussi, en utilisant les fonctions standard de Windows les liens physiques ne peuvent être créés qu'en ligne de commande, ce qui peut devenir pénible, en particulier quand on veut avoir des liens physiques vers de nombreux fichiers où lorsqu'on ne fait qu'un usage occasionnel des liens physiques.  Le support des Jonctions dans l'offre logicielle standard de Microsoft est encore plus limité que celui offert aux liens physiques.

Link Shell Extension (LSE) permet la création de Liens physiques , Jonctions , Montage de Volume , et les Liens Symboliques de Windows7/8/10, (ci-dessous considérés globalement comme des Liens), un processus de clonage de répertoire qui utilise des Liens physiques ou les Liens Symboliques et un processus de copie préservant les Jonctions, Liens Symboliques, et Liens Physiques. LSE, comme son nom l'indique est implémenté en tant qu'extension du Shell et est accessible depuis l'Explorateur Windows, ou des gestionnaires de fichiers/répertoires du même genre.  L'extension permet à l'utilisateur de sélectionner un ou plusieurs fichiers ou répertoires, puis avec la souris, d'achever la création des liens souhaités - Liens Physiques, Jonctions ou Liens Symboliques, ou encore dans le cas de répertoires, de créer des clones consistants en des Liens Physiques ou Symboliques. LSE est pris en charge par toutes les versions de Windows qui supportent NTFS version 5.0 ou ultérieure, incluant Windows XP64 et Windows7/8/10.  Les Liens Physiques, Jonctions et  Liens Symboliques ne sont PAS supportés par le système de fichiers FAT, de même que le clonage ou la copie intelligente n'est pas supportée par le système de fichiers FAT. 

Dans ce document, les termes bouton d'action et menu d'action (pop-up) sont utilisés pour se référer au bouton droit de la souris et le menu de contexte qui s'affiche quand on clique sur ce bouton (souvent désigné comme le menu contextuel). Sachant que des gens permutent l'usage des boutons de la souris, Microsoft les appelle aussi boutons de souris primaire et secondaire. Nous préférons appeler les boutons de la souris comme bouton de Sélection et bouton d'Action, et plutôt que d'utiliser des termes comme Menu contextuel, Menu du Shell, Menu droit de la Souris nous utiliserons le terme menu d'Action.


Installation L'utilisateur courant doit avoir des privilèges d'administrateur pour pouvoir installer le logiciel.

LSE s'installe en exécutant le programme d'installation (HardLinkShellExt_$(platform).exe). Suivez les instructions données par le programme, il n'y a pas d'entrées obligatoires requises pendant l'installation, et on peut modifier le répertoire d'installation de LSE qui par défaut est

C:\Program Files\LinkShellExtension

Durant l'installation Explorer.exe doit être relancé pour rendre active l'extension Link Shell Extension. Cela signifie que toutes les opérations en cours dans explorer.exe seront interrompues, mais lors d'une installation interactive vous pouvez décider de différer le redémarrage d'explorer.exe. Une boîte de dialogue vous donnera ce choix pendant l'installation.


Arguments d'Installation Quelques commutateurs peuvent être passés en ligne de commande lors de l'installation, ainsi on peut obtenir une installation silencieuse par l'intermédiaire d'un fichier .bat.

Installation silencieuse
/S ne fait apparaitre aucune requète pendant l'installation. Si on utilise le commutateur /S, explorer.exe sera redémarré après l'installation afin que Link Shell Extension soit actif immédiatement.

Spécification de la langue
/LANGUAGE indique la langue dans laquelle s'affiche LSE par exemple :

HardLinkShellExt_$(platform).exe /S /Language=English

Actuellement les langues utilisables avec le paramètre /Language sont : English, Chinese, Czech, French, German, Greek, Italian, Japanese, Korean, Polish, Portuguese, Russian, Slovak, Spanish, Swedish et Turkish.

Spécification d'un répertoire
Quand on utilise une installation silencieuse, on peut entrer un répertoire d'installation par le paramètre /D par exemple :

HardLinkShellExt_$(platform).exe /S /Language=English /D=C:\Program Files\LSE


Désinstallation
Link Shell Extension peut aussi se désinstaller silencieusement en faisant

$LSEInstallDir/uninst-HardLinkShellExt_$(platform).exe /S

Si on utilise le paramètre /S lors d'une désinstallation, explorer.exe sera redémarré en fin de désinstallation, afin de désactiver immédiatement Link Shell Extension.


Pas de vérification de VcRedist
Sur certaines machines Windows10, il n'est pas nécessaire d'installer vcredist, ou pire : VcRedist ne peut pas être installé, mais est en quelque sorte déjà dans le système. Pour s'en affranchir, le commutateur /noredist peut être passé en ligne de commande. par ex :

HardLinkShellExt_$(platform).exe /noredist


Utilisation de Link Shell Extension

Prendre comme cible du lien (Pick Link Source) fait que les fichiers sélectionnés sont "enregistrés" comme source des liens physiques que vous voulez créer.

Pick Link Source

Pour créer les liens physiques, vous devez choisir un répertoire de destination, et en cliquant sur le bouton d'action de la souris dans le répertoire de destination, un menu pop-up apparaît proposant l'entrée - Coller... un lien physique (ou Drop As... HardLink)

Drop Hardlink

En choisissant Coller... un lien physique (ou Drop As... HardLink) vous créerez le lien dans le répertoire de destination.

Superposition d'icônes pour les Liens Physiques
Pour aider à distinguer les liens des fichiers normaux, une icône de superposition est implémentée sur les liens et se caractérise par une flèche rouge superposée.

Overlay Icon for Symbolic Links

Les icônes de superposition des liens peuvent être personnalisées.


Sous Windows 2000 et XP les Liens physiques peuvent aussi être créés via un clic sur le bouton d'action dans un "espace vierge" de la fenêtre droite de l'explorateur Windows et en choisissant dans le menu de contexte Coller un lien physique (ou Drop HardLink). Notez que cette fonctionnalité n'est garantie de fonctionner que dans l'explorateur  Windows ; un certain nombre de remplacements de l'Explorateur implémentent des actions de menus spécifiques sur une action dans l'espace vierge qui ne sont pas accessibles à un usage général pour des extensions comme LSE.

Drop Hardlinks in Background



Annuler l'opération en cours de prendre comme cible du lien Quand on clique sur le bouton d'action dans le répertoire de destination, en plus de l'option de Coller un lien physique, il est possible d'Oublier la cible du lien (ou Cancel Link Creation).

Cancel the current pick operation



Sous-menus Pop-up

Comme LSE supporte les Jonctions, Clones et avec Windows7/8/10 les Liens Symboliques, si un ou plusieurs fichiers/répertoires sont sélectionnés comme liens source ils peuvent être créés comme liens sous plusieurs formes.

Pour éviter de surcharger les menus contextuels, un sous-menu contenant les différents types de liens applicables aux répertoires est alors proposé (un lien symbolique, une jonction, une copie intelligente, un miroir intelligent, une copie DeLorean, un clone physique, un clone symbolique).

Popup Submenue


Support de Glisser-Déposer

La création de liens physiques par des glisser-déposer est prise en charge: après avoir sélectionné un ou plusieurs fichiers, vous pouvez les faire glisser vers le répertoire de destination en maintenant enfoncé le bouton d'action ; quand vous le relâchez le choix Déposer ici... vous est proposé dans le menu d'action du répertoire de destination pour y créer les liens physiques

Drag Hardlinks




Renommage automatique Les fichiers peuvent avoir un lien physique dans le même répertoire que le répertoire source. Parce que les deux entrées dans un répertoire ne peuvent pas avoir le même nom, LSE utilise '$filename - Hardlink.$ext' comme nom du nouveau lien.

Sous Windows XP le comportement est différent et LSE s'y comporte ainsi : 'HardLink of $filename'

autorename.png

LSE utilise la même syntaxe qu'explorer quand il rencontre de multiples '$filename - Hardlink': Il utilise des numéros pour différentier les liens physiques multiples d'un fichier dans un même répertoire, par exemple $filename - Hardlink (2).$ext.

Avec Windows XP ce comportement est différent et les noms sont générés ainsi 'Hardlink of $filename (2).

Le mécanisme d' Auto Renommage est également utilisé quand des Jonctions, Clones physiques, Liens Symboliques, Clones Symboliques, Points de montages ou des Copies intelligentes sont créés dans un même répertoire.

autorenamemultpiple.png



Support des Jonctions

Les Jonctions sont une caractéristique de NTFS version 5.0,  qui permettent la création de liens entre répertoires. Les Jonctions n'étaient pas supportées par les Versions NTFS 4.0

Pick a directory as source for Junction


Les jonctions sont créées de la même manière que les Liens physiques, sauf que la Source du Lien est un répertoire plutôt qu'un fichier. Sélectionnez un répertoire, cliquez sur le bouton droit de la souris et choisissez Prendre comme cible du lien (Pick Link Source) dans le menu d'actions, aller dans le répertoire de destination, cliquez sur le bouton d'action, ouvrez le sous-menu Coller ... (Drop As ...) et sélectionnez Une jonction

Drop as Junction


Les jonctions sont marquées par un petit morceau de chaîne en-dessous de l'icône du dossier

Drop as Junction


Les jonctions peuvent également être créées par glisser-déposer lorsque les dossiers sélectionnés sont glissés avec le bouton d'action enfoncé vers le répertoire de destination ; quand vous relâchez le bouton droit de la souris, sélectionnez le sous-menu Déposer ici ... (Drop Here ...) puis Une jonction

Create a junction by dragging


Les jonctions peuvent être supprimées comme d'habitude en utilisant la commande Supprimer de l'Explorateur, si Link Shell Extension est installé, car Link Shell Extension implémente un gestionnaire dénommé CopyHook, qui intercepte les commandes Supprimer de l'Explorateur, et ainsi corrige les problèmes que rencontre l'Explorateur avec les jonctions.
Link Shell Extension change la commande Supprimer de l'Explorateur sur les Jonctions en "Dissocier la Jonction", et non pas la suppression du contenu interne de la jonction, ce qui semble plus logique.

Windows7/8/10: Dans Windows Vista & Windows7/8/10 l'explorateur connait en natif les Jonctions, aussi il n'y a plus besoin d'intercepter ni de gestionnaire comme CopyHook. L'Explorateur fonctionne correctement avec les jonctions. C'est aussi la raison pour laquelle le sous-menu Supprimer la jonction n'apparaît pas sous Vista ni Windows7/8/10.

Pour afficher l'origine d'une jonction, la colonne Référence d'une jonction affiche le chemin vers lequel est liée la jonction.

Reference gives the origin of the Junction

Les jonctions sont une fonctionnalité puissante, mais qui peut aussi être une fonctionnalité dangereuse sans les précautions de l'extension Link Shell Extension pour les versions de Windows avant Windows Vista. En natif, l'explorateur livré avant Windows Vista devient instable si vous utilisez une suppression ou un renommage standard dans les dossiers de jonction. L'explorateur de Windows se termine toujours brutalement et en fonction des paramètres du système, il peut en être de même sous Windows XP.

Superposition d'Icônes pour les Jonctions
Afin de distinguer les répertoires joints des répertoires normaux, une icône de superposition est implémentée sur les jonctions et représente trois maillons de chaîne en dessous du répertoire.

Overlay Icon for Junctions

Les icônes superposées des jonctions peuvent aussi être personnalisées.

Les jonctions peuvent s'étendre aux lecteurs réseaux du moins quand le lecteur réseau peut être affecté à une lettre. Malheureusement les Jonctions, qui ont pour cible un chemin UNC, peuvent bien être créées par LSE, mais même Vista semble contenir un bug, qui l'empêche de traiter correctement un chemin UNC par une jonction, même si LSE est correctement configuré pour rediriger les jonctions UNC. Quand on double clique sur une jonction cible de type UNC dans l'explorateur, une erreur ERROR_INVALID_REPARSE_DATA(4392), s'affiche et vous informe que l'analyse est illégale, même si elle ne l'est pas.

@Microsoft: Pourquoi n'avez-vous pas activé cette fonctionnalité pour les jonctions, même si la syntaxe pour les jonctions UNC est définie par : \??\UNC\server\share. Une aide serait appréciée.


Avec Vista et Windows7/8/10 certains répertoires, comme par exemple c:\Program Files nécessitent des privilèges pour pouvoir y créer des jonctions. C'est la raison pour laquelle le célèbre dialogue UAC doit être accepté.
Pour être exact : seule la création de répertoire nécessite une élévation des privilèges dans ce type de situations, mais créer un répertoire vide est une part essentielle de la création d'une jonction. DeviceIoControl(), qui réalise le véritable travail dans cette création de jonctions devrait pouvoir le faire sans élévation de privilèges.


Jonction de Remplacement
Lien Symbolique
Point de montage

Link Shell Extension peut changer la cible d'une jonction existante, d'un lien symbolique ou d'un point de montage via Sélection/Déposer ou Glisser et Déposer.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il suffit de sélectionner un répertoire existant en tant que Source du lien et de le déposer sur une Jonction/Lien symbolique/Point de montage déjà existant. En sélectionnant le 'Déposer ici ... Jonction de remplacement/Lien Symbolique/Point de montage' dans le manu d'action, la cible existant de type Jonction/Lien Symbolique/Point de montage est remplacée par la cible qui vient d'être sélectionnée.

Drop a junction for replacement

On peut obtenir la même chose par Glisser-Déposer pour des Liens Symboliques sur Répertoires, Jonctions et points de montages, mais pas pour des Liens Symboliques sur fichiers. Les Liens Symboliques sur fichiers doivente être réparés par 'Pendre comme source du lien', 'Coller ... un lien symbolique de remplacement' comme alternative de réparation.

Quand le mode sauvegarde est sélectionné, les Listes de Contrôles d'Accès (ou "ACL"s) des Jonctions/Liens Symboliques/Points de Montage sont préservées.



Copie intelligente Une copie intelligente crée une copie de la structure d'un répertoire source vers une cible, mais elle préserve la structure interne des liens physiques et les relations internes de type jonctions/liens symboliques avec les sources, et recrée cette structure de liens physiques internes et les jonctions/liens symboliques en relation avec les emplacements de destination originaux :

Avec des liens physiques, cela se comporte comme suit

Smart Copy How To

En regardant de près l'image ci-dessus on peut voir trois différents types de fichiers :

Fichiers normaux Le fichier B est un fichier normal. Il est copié comme n'importe quel autre outil de copie le ferait.

Liens Physiques Saturés Les fichiers E et F sont liés entre eux. Dans la terminologie de LSE on les nomme Liens Physiques Saturés, car le compteur de liens, qui ici vaut 2, correspond au nombre d'occurrences dans le répertoire 'Folder 1', qui ici aussi vaut 2.

En général: Un lien physique est dit Saturé par rapport à un répertoire F, si le nombre d'occurrences dans le répertoire F correspond au compteur de référence.

Les liens physiques saturés peuvent être complètement copiés via la Copie Intelligente.


Liens Physiques Non Saturés Les fichiers A, C, D sont liés entre eux. Dans la terminologie de LSE on les nomme Liens Physiques Non Saturés, car le compteur de liens, qui ici vaut 3, ne correspond pas au nombre d'occurrences dans le répertoire 'Folder 1', qui ici vaut 2. Seuls C et D sont dans Folder 1.

En général : Un lien physique est dit Non saturé par rapport à un répertoire F, si le nombre d'occurrences dans le répertoire F est inférieur à celui du compteur de référence.

Les liens physiques non saturés ne peuvent être copiés que partiellement par la Copie Intelligente. Dans l'exemple ci-dessus C et D sont liés entre eux à l'intérieur du répertoire de destination, mais le lien vers A est cassé. Cela signifie que le compteur de référence sur C et D est de 2 avec l'emplacement de destination.

Avec des jonctions ou des liens symboliques vers des répertoires, le comportement par défaut durant une copie intelligente est le suivant :

Behaviour for inner junctions

En observant de près l'image ci-dessus on peut y voir trois types différents de répertoires/jonctions:

Répertoires Normaux Le répertoire 'Folder 3' est un répertoire normal. Il est copié avec son contenu comme le ferait tout autre outil de copie.

Jonctions internes
Liens Symboliques
Le répertoire 'Inner Junction/Symlink' est lié au répertoire cible 'Inner Junction/Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de répertoire est nommé Inner Junction/Symlink, car il pointe vers un répertoire qui est dans le même sous répertoire père 'Folder 1'.

Les Jonctions/Liens Symboliques Internes sont restaurés correctement par une Copie Intelligente dans l'emplacement de destination.

Jonctions externes
Liens Symboliques
Le répertoire 'Outer Junction/Symlink' est lié au répertoire cible 'Outer Junction/Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de répertoire est nommé Jonction/Lien Symbolique Externe, car il pointe vers un répertoire qui est en parallèle et donc en dehors du répertoire père 'Folder 1'.

Les Jonctions/Liens Symboliques Externes peuvent être traités de trois façons différentes. Voir SVP la section sur le Traitement des Jonctions/Liens Symboliques Externes.

Windows 7/8 et Windows Vista supportent les Liens Symboliques qui se comportent comme suit durant une Copie Intelligente :

Behaviour for inner symbolic links

En observant de près l'image ci-dessus on peut voir trois types différents de fichiers/liens symboliques :

Fichiers Normaux Le fichier A est un fichier normal. Il est copié comme n'importe quel autre outil de copie le ferait.

Liens Symboliques
Internes
Le lien symbolique 'Inner Symlink' a pour cible 'Inner Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de lien symbolique est nommé Lien Symbolique Interne, car il pointe vers un fichier qui est dans le même répertoire père 'Folder 1'.

Les Liens Symboliques Internes sont restaurés correctement par une Copie Intelligente dans l'emplacement de destination.

Liens Symboliques
Externe
Le lien symbolique 'Outer Symlink' a pour cible 'Outer Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de lien symbolique est nommé Lien Symbolique Externe, car il pointe vers un fichier qui est en parallèle et donc en dehors du répertoire père 'Folder 1'.

Les Liens Symboliques Externes sont pris en charge par la Copie Intelligente via le traitement des Jonctions/Liens Symboliques Externes.

Les Copies Intelligentes sont créées de la même façon que les jonctions : sélectionnez un répertoire, cliquez sur le bouton d'Action, choisissez Prendre comme cible du lien dans le menu d'action...

Pick Source for Smart Copy

...naviguer jusqu'au répertoire de destination, appuyez sur le bouton d'action, ouvrez le sous-menu Déposer comme ... et sélectionnez Copie intelligente :

Drop Smart Copy

La Copie Intelligente est un must si, par exemple, le contenu intégral d'un disque dur, qui a de nombreux Liens Physiques/jonctions/liens symboliques, doit être copié vers un autre disque dur. Durant l'opération de Copie Intelligente les répertoires vides seront également copiés et les dates/heures des répertoires/jonctions/liens symboliques sont également restaurés dans les emplacements de destination respectifs.

En raison de la création de liens physiques internes/jonctions/liens symboliques, cette fonctionnalité n'est disponible que sur des volumes NTFS.

Si une Copie Intelligente dure plus de 250msec une barre de progression affiche l'état de l'opération de copie

La Copie Intelligente traite aussi tous les flux (ou streams) alternatifs de fichiers NTFS

Si des éléments sont déjà présents dans la destination, la Copie Intelligente ne fait la recopie que si les Fichiers/Liens Symboliques/Jonctions/Points de Montage sont plus récents que ceux qui existent déjà.

Quand on restaure des liens symboliques sous Windows7/8/10 et Windows Vista, LSE redirige l'opération de symlink.exe vers lui-même, car la création de liens symbolique nécessite une élévation de privilèges, et donc amène la fameuse boîte de dialogue UAC.

LSE ne redirige ce symlink.exe que seulement si un lien symbolique est dans/sous le répertoire sélectionné, et ainsi vous économise des demandes de l'UAC si vous n'avez pas de liens symboliques à l'intérieur de votre sélection

La Copie Intelligente crée par défaut des liens symboliques relatifs lors de l'opération de copie.

Ligne de commande
La fonctionnalité de Copie Intelligente est également disponible en ligne de commande depuis l'utilitaire ln.exe via le commutateur de ligne de commande --copy.



Supprimer/Exprimer/Préserver
les Jonctions sortantes/
Liens Symboliques
Lors d'une Copie Intelligente, un Miroir Intelligent, une Copie Delorean et un Clone ce qu'on appelle Répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants nécessite un traitement particulier. Il y a trois façons de faire avec ces répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants :

Supprimer Supprimer coupe les liens sortants vers les répertoires Jonctions/Liens symboliques dans la destination.

Crop s'applique également sur les liens symboliques vers des fichiers sortants.

Cropping outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, mais la Jonction/Lien symbolique n'est pas disponible dans la destination, car Folder1/Outer Junction/Symlink pointe vers la cible Folder0/Outer Junction/Symlink Target, qui n'est pas situé en dessous de Folder1.

L'objectif derrière cette découpe des répertoires sortants Jonctions/Liens symboliques est d'obtenir une copie pure lors d'une Copie Intelligente, un Miroir Intelligent, une copie Delorean and et un Clonage sans connexions vers la source.

Activation de la suppression pour les Jonctions/Liens symboliques sortants
Supprimer peut être sélectionné via l'outil de configuration.

Exprimer Exprimer suit les répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants et reconstruit le contenu de ces répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants à l'intérieur de la hiérarchie de la destination.

Exprimer s'applique également aux Liens Symboliques vers des Fichiers, ce qui signifie, que cet "Exprimer" va faire en sorte que la cible de ce lien sortant soit copiée vers la destination.


Unroll Outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, et Outer Junction/Symlink et tous les fichiers/répertoires en dessous de la cible Outer Junction/Symlink sont copiés vers le répertoire Outer Junction/Symlink de la destination.

L'objectif derrière cet "Exprimer" les répertoires sortants Jonctions/Liens Symboliques est de faire en sorte que tout ce qui est connecté dans la source soit reconstruit en copie indépendante dans la destination. Cela ressemble au truc du 'cheveu de l'éléphant': Tirez sur un cheveu d'un éléphant, et vous obtenez tout l'éléphant.

Exprimer est le comportement par défaut pour la Copie Intelligente, Miroir Intelligent, Copie Delorean et Clonage.



Remarques avancées sur "Exprimer"

La figure ci-dessus n'était que le cas le plus simple, car Exprimer peut faire bien plus quand il rencontre des situations complexes. Prenons le cas de jonctions/liens symboliques sortants, qui contiennent eux-mêmes des jonctions/liens symboliques sortants, qui sont internes à la première jonction/lien symbolique sortante:

Unroll Inner Outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, et Outer Junction/Symlink est exprimé comme désiré, mais comme Junction/Symlink est une jonction interne de la cible Outer Junction/Symlink, et la relation jonction/lien symbolique est restaurée dans la destination.



Ce type de bouclage peut être encore plus complexe :

Unroll Inner Outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, et Outer Junction/Symlink est exprimé comme désiré, mais alors ça se complique car nous avons 2 niveaux de jonctions/liens symboliques sortants qui ont tous leurs propres jonctions/liens symboliques internes, et qui sont restaurés correctement. Quand vous vous serez creusé la tête sur l'exemple ci-dessus, vous comprendrez. Ce n'est pas simple, je sais, mais c'est nécessaire pour Exprimer correctement.



Et la complexité s'accroit si des liens symboliques sur fichiers sont à l'intérieur de l'expression des jonctions/liens symboliques sortants :

Unroll Inner Outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, et Outer Junction/Symlink est exprimé comme désiré, mais il contient Inner Outer Symlink qui pointe vers Inner Outer Symlink Target et c'est une jonction/lien symbolique interne de la cible Outer Junction/Symlink Target

Mais il vaut le coup de signaler que le Lien Symbolique Outer Symlink, en définitive devrait être un lien symbolique sortant, mais comme son répertoire-parent cible Outer Junction/Symlink Target est exprimé, Outer Symlink devient un lien symbolique interne de Folder1.

File1 Symlink est aussi un lien symbolique sortant, mais son répertoire-parent cible Folder2 n'a pas autant de chance pour être exprimé, aussi dans la destination File1 Symlink n'est plus un lien symbolique, mais une copie de la cible du lien.



Les Points d'Analyse (ou Reparse Points) Imbriqués sont aussi un cas intéressant d'utilisation avec lequel est confronté l'algorithme :

Nested Reparse Points

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination, et Junction/Symlink F0 et est déroulé comme prévu, mais il contient des points d'analyse imbriqués internes. Imbriqué signifie "Point d'Analyse" pointant lui même vers un "Point d'Analyse".



La fonctionnalité Unroll ouvre aussi la possibilité d'avoir des relations de Jonctions/Liens Symboliques circulaires à l'intérieur d'un ensemble d'éléments copiés :

Unroll Junctions Circularities

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié via l'option --unroll vers Destination/Folder1. Les opérations de Copie Intelligente/Miroir Intelligent et Copie Delorean peuvent traiter les circularités et casser ces circularités en ne suivant pas les Jonctions/Liens Symboliques affectés.



Les Jonctions/Liens Symboliques peuvent également pointer vers des disques FAT ou d'autres disques NTFS exigeant en prérequis un unique Disk-IDs sur tous les disques, qui sont chaînés ensemble via des Jonctions/Liens Symboliques :

Unroll Junctions Unique DiskID

Le ciblage des liens physiques sont trouvés en recherchant un unique file-id sur un volume NTFS, mais si plusieurs volumes sont chaînés ensemble il peut se produire qu'un même file-ids soit trouvé sur deux volumes NTFS différents. Pour pallier à ceci toutes les opérations utilisent le disk-id et le file-id pour marque le ciblage des liens physiques.

D'autre part il n'est pas permis d'avoir un disk-id de 0xffff-ffff, car les algorithmes utilisent cela comme indicateur interne sur un disque FAT.



L'option Unroll permet également de pointer de multiples jonctions sur une même localisation de cible, ce qui fait que les algorithmes traversent plusieurs fois les mêmes éléments :

Unroll Junctions Unique DiskID

Au premier coup d'oeil la traversée d'éléments multiples parait simple, mais pour des fichiers cela signifie que des fichiers traversés de multiples fois sont à la fin identiques dans la destination et sont liés physiquement ensemble. Aussi ne soyez pas étonnés si vous voyez des liens physiques, qui n'ont jamais été là avant.



La copie de Jonctions/Liens Symboliques depuis des disques réseaux mappés demande aussi quelques précautions supplémentaires, car les jonctions sur la machine réseau sont en relation avec des références de chemins seulement valables sur les machines réseau respectives :

Mapped Network Drive Reparsepoint Resolution
L'exemple de l'image ci-dessus montre une telle situation
  • X:\Src\Foo\Junction/Symlink est une jonction sur une Machine Réseau, qui pointe vers X:\Src\Foo\Folder. C'est une Jonction valide.
  • X:\Src\Foo est partagée via \\RemoteMachine\MyShare, ce qui là aussi ne pose pas de problème.
  • \\RemoteMachine\MyShare mappé vers T:\ sur la machine locale est correct, mais pour la Jonction T:\Junction/Symlink, si on en demande la cible, retournera alors X:\Src\Foo\Folder même sur la Machine Locale. On pourrait supposer que la cible est T:\Folder, mais ça ne marche pas avec les Jonctions.
  • Lorsque une Copie Intelligente/Miroir/Delorean est confrontée à une telle situation, elle traduit correctement la Jonction lors de la copie vers le disque Y:\ de la Machine Locale, et ainsi la Jonction finale pointe correctement la cible vers Y:\Dest\Bar\Folder

Préserver Préserver reconnecte les répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants de la destination vers leurs cibles originales.

Splice outer Junctions

Dans l'exemple ci-dessus Folder1 est copié vers Destination/Folder1, et Outer Junction/Symlink est disponible dans la destination en tant que jonction, qui pointe vers l'emplacement original de la cible Outer Junction/Symlink Target.

L'objectif derrière ce maintien des répertoires Jonctions/Liens Symboliques vers leurs emplacements originaux est d'obtenir une copie lors d'une Copie Intelligente, mais de réutiliser les sources des répertoires Jonctions/Liens symboliques sortants.


La fonctionnalité Préserver est aussi utile lorsque des points de montage doivent être copiés Les points de montage sont similaires aux Jonctions, mais pointent vers des chemins qui commencent toujours par \\?\VolumeGuid{}.

Copy Mountpoint with Splice

Activation de Préserver pour les Jonctions sortantes/Liens Symboliques

Préserver peut être sélectionné via l'outil de configuration.

Multiple Source On peut spécifier des localisations multiples pour les copies intelligentes, les Clonages et les copies Delorean. S'il y a des jonctions/liens symboliques entre ces localisations, elles sont traitées comme des jonctions/liens symboliques internes, car toutes ces localisations partagent une racine commune.

Multiple Sources

Dans l'exemple ci-dessus Location1 et Location2 sont copiés vers Destination. Location2/Junction20 sont traités comme jonctions internes vers Location1/Folder10 dans la source, et c'est donc pourquoi Destination/Junction20 pointe vers Destination/Folder10 dans la Destination.

L'objectif derrière cela est de traiter toutes les jonctions/liens symboliques comme des jonctions/liens symboliques internes tant qu'elles sont dans le même ensemble de répertoires sources.

Dans LinkShell Extension cela fonctionne comme suit :

Des sources multiples sont sélectionnées

Dans l'exemple ci-dessus, tout le contenu provenant de Location 1 et Location 2 ainsi que pskill.exe est sélectionné. Des jonctions/liens symboliques possibles dans Location 1 pointant vers Location 2 ou vice versa sont traités comme des jonctions/liens symboliques internes, car toute la sélection est traités avec une racine commune.




Déplacement Intelligent Le Déplacement Intelligent permet aux répertoires contenant des jonctions et des liens symboliques d'être renommés, et les cibles des jonctions et liens symboliques sont mis à jour à l'intérieur de ces répertoires. Sans le Déplacement Intelligent le renommage de tels répertoires conduirait à obtenir des jonctions ou liens symboliques morts, soit ne pointant plus sur la cible.

Avec des jonctions ou les liens symboliques sur répertoires, cela fonctionne comme suit :

Comportement du Déplacement Intelligent pour les jonctions et liens symboliques

En regardant de près la figure ci-dessus on peut voir trois différents types de répertoires/jonctions :

Répertoires Normaux Le répertoire 'Folder 3' est un répertoire normal. Il sera délacé avec son contenu directement.

Jonctions / Liens
Symboliques Internes
Le répertoire 'Inner Junction/Symlink' a pour cible 'Inner Junction/Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de répertoire est dénommé Jonction / Lien Symbolique Interne, parce que sa cible pointe vers un répertoire qui est situé en dessous de la racine commune 'Folder 1'.

Les Jonctions / Liens Symboliques Internes sont correctement mis à jour par un Déplacement Intelligent dans la localisation de destination.

Jonctions / Liens
Symboliques Externes
Le répertoire 'Outer Junction/Symlink' a pour cible le répertoire 'Outer Junction/Symlink Target'. Dans la terminologie de LSE ce type de répertoire est dénommé Jonction / Lien Symbolique Externe, parce que sa cible pointe vers un répertoire qui si situe sur une branche parallèle et donc en dehors de la racine 'Folder 1'.

Les Jonctions / Liens Symboliques Externes ne sont pas affectés par le Déplacement Intelligent et restent donc connectés à leurs cibles respectives. Notez SVP que ce n'est pas la même chose dans une Copie Intelligente, qui a 3 façons différentes de se comportes avec les Jonctions/Liens Symboliques Externes.

La fonctionnalité de Déplacement Intelligent est intégrée da façon transparente dans l'Explorateur, donc vous n'avez rien de particulier à faire. Déplacez simplement un répertoire à la souris dans l'explorateur vers sa destination finale, ou par exemple pressez F2 dans l'Explorateur pour renommer un répertoire et LSE interceptera cette opération sous le capot, prendra soin des jonctions ou liens symboliques, et les mettra à jour.

Intercepter une opération de déplacement ou de renommage signifie que LSE prend le contrôle avant le renommage/déplacement, et de façon récursive recherche dans le répertoire sélectionné les jonctions ou liens symboliques. Toutefois, la recherche dans un grand nombre de fichiers et répertoires prend du temps, aussi LSE affichera une barre de progression dès que la recherche prend plus de 250msec.

Barre de progrès pendant un Déplacement Intelligent

Avec Vista & Windows7/8/10 LSE appelle son acolyte UAC symlink.exe s'il a à mettre à jour des liens symboliques, aussi ne vous étonnez pas si vous obtenez un dialogue UAC durant le déplacement de répertoires.

Le Déplacement Intelligent crée des liens symboliques relatifs durant une opération de Déplacement Intelligent.

Activer/Désactiver le Déplacement Intelligent
Le Déplacement Intelligent peut être activé/désactivé via l'outil de configuration

Ligne de Commande
La fonctionnalité de Déplacement Intelligent est également accessible en ligne de commande par ln.exe via le commutateur de ligne de commande --move.



Clonage Les Clones sont des copies de l'arborescence d'un répertoire d'une localisation d'origine recréées vers une localisation de destination, cependant les fichiers à l'intérieur de ce nouveau répertoire sont des Liens Physiques ou des Liens Symboliques vers les originaux du répertoire d'origine.

Hardlink Clones how to



Une arborescence de répertoire peut contenir des Jonctions ou des Liens Symboliques. Le processus de clonage recrée les jonctions/liens symboliques internes dans la localisation de destination de façon similaire à ce que la Copie Intelligente réalise.

Hardlink Clones the smart way



Les Jonctions/Liens Symboliques Externes sont recréés conformément à la façon de faire de la Gestion des Jonctions/Liens Symboliques Externes par exemple.

Avec Windows Vista et Windows7/8/10 ce processus de clonage est également disponible avec des Liens Symboliques en plus des Liens Physiques.

Symbolic Link Clones the smart way



Les Clones sont créés de la même façon que les Jonctions par exemple. Sélectionnez un répertoire, cliquez sur le bouton d'Action, choisissez Prendre comme cible du lien depuis le menu d'action...

Pick Source for Hardlink Clone

...naviguer vers le répertoire de destination, pressez le bouton d'action, ouvrez le sous-menu Coller ... et sélectionnez un clone physique:

Drop a Hardlink Clone

... ou alors avec Windows Vista ou Windows7/8/10 choisissez un clone symbolique pour créer des clones de la structure arborescente existante.

Drop a Symbolic Link Clone

Les Clones Physiques et Symboliques peuvent également être créés par Glisser-Déposer à la souris : sélectionnez un répertoire et glissez-le tout en maintenant le bouton d'action enfoncé vers le répertoire de destination. Quand le bouton d'action est relâché, ouvrez le sous-menu Coller... et sélectionnez un clone physique ou avec Windows Vista et Windows7/8/10 un clone symbolique:

Drop Hardlink Clone.png



Les Clones Physiques ou Symboliques sont utiles si vous avez besoin de dupliquer la structure arborescente d'un répertoire vers un autre endroit. L'espace disque requis est minimal car la nouvelle structure consiste seulement en de nouvelles entrées de répertoires NTFS sans réelle nouvelle quantité de stockage de données.

Si à la fois des fichiers et des répertoires sont sélectionnés comme Source de lien puis collés en tant que Clone Physique alors les fichiers sélectionnés seront collés an tant que liens physiques conjointement aux Clones Physiques.

Comme le Clonage utilise des Liens Physiques ou des Liens Symboliques, ils ne sont disponibles que sur des volumes NTFS. Le Clonage Physique ne peut pas dupliquer une structure de répertoire d'un volume disque vers un autre volume, car les Liens Physiques sont limités à des opérations sur un même disque. Les Clones Symboliques peuvent être utilisés pour créer des clones inter-disques, mais seulement sur Vista ou Windows7/8/10

Quand vous créez des Clones sous Windows7/8/10 et Windows Vista, LSE appelle son acolyte symlink.exe pour lui sous-traiter cette opération, si l'arborescence du répertoire contient des liens symboliques, car la création de liens symboliques nécessite une élévation de privilège, ce qui conduit au fameux dialogue UAC.
LSE appelle seulement son acolyte symlink.exe si un lien symbolique est dans/sous le répertoire sélectionné, et ainsi vous sauve d'un dialogue UAC s'il n'y a pas de lien symbolique dans votre sélection.

Ligne de Commande
La fonctionnalité de Clonage via des Liens Physiques ou des Liens Symboliques est également accessible par l'outil en ligne de commande ln.exe via le commutateur de ligne de commande --recursive.



Miroir Intelligent Un Miroir Intelligent est très semblable à une Copie Intelligente et non seulement il copie mais aussi synchronise les répertoires Source et Destination:
  • Copie de façon intelligente les éléments dont la datation dans la Destination est différente de celle de la Source.
  • Supprime les fichiers de la Destination qui ne sont plus disponibles dans la Source.
Le Miroir Intelligent prend soin des relations de liens physiques, Restaure les Jonctions Internes ou les Liens Symboliques internes ou quand il le faut déroule ou raboute des Jonctions externes ou des Liens Symboliques externes.

Un Miroir Intelligent est créé de la même façon que par exemple des Jonctions. Sélectionnez un répertoire, cliquez sur le bouton d'Action, choisir Prendre comme cible du lien du menu d'action...

Pick Source for Hardlink Clone

...naviguer vers le répertoire de destination, appuyez sur le bouton d'action, ouvrir le sous-menu Coller... et sélectionnez Miroir Intelligent:

Drop a Smartmirror


Le Miroir Intelligent est un peu différent d'un Renommage Automatique, car il suppose que le répertoire de destination existe déjà dans la localisation de destination, et qu'il a le même nom que dans le répertoire source, et ainsi, peut en faire un miroir.



Copie DeLorean Une Copie DeLorean est une façon de créer des sauvegardes incrémentales en utilisant une combinaison de Clones Physiques et de Copies Intelligentes.

La figure suivante donne un aperçu de ce qu'est une Copie DeLorean

DeLorean Copy Behaviour

En général une Copie DeLorean est basée sur 3 choses : Source(t), Sauvegarde initiale (InitialBackup) et Sauvegarde (n) (Backup).

Phase 1 : Copie Intelligente initiale Le répertoire Source(t) est copié initialement vers InitialBackup. C'est ce qui est montré par la flèche bleue.

Des changements
se produisent
Durant cette phase, des fichiers de la source changent, et Source(t) devient Source(t+1).

Phase 2 : Clonage Physique
Le répertoire InitialBackup est Cloné Physiquement vers Backup1, qui devient InitialBackup et Backup1. C'est ce qui est montré par la flèche rouge.

Phase 3 : Miroir
Miroir du répertoire Source vers Backup1. C'est ce qui est montré par la flèche verte :
  • Garder inchangés les fichiers comme liens physiques vers InitialBackup.
  • Supprimer les fichiers qui ne sont plus dans Source(t+1) de Backup1.
  • Copier les fichiers différents de Source(t+1) vers Backup1.

A la fin de cette première étape Backup1 contient la première copie ("lean and mean") de Source consistant seulement en des liens physiques vers InitialBackup, ou de fichiers copiés s'il y avait besoin de les recopier depuis Source(t+1) car ils étaient plus récents dans Source(t+1).

Le point important est que tous les fichiers de Backup1 sont accessibles de façon transparente, mais que peu d'espace est utilisé, car tous les fichiers Source(t+1) n'ont pas été changés, et donc qu'il n'y a eu effectivement besoin de copier que quelques fichiers depuis Source(t+1) vers Backup1.


Ceci peut être répété encore et encore. La seconde étape est d'utiliser Source, Backup1 et Backup2 pour la Copie DeLorean :

Des changements
se produisent
Durant cette phase des fichiers de source changent, et Source(t+1) devient Source(t+2).

Phase 2 : Clonage Physique
Le répertoire Backup1 est Cloné Physiquement vers Backup2, qui devient Backup1 et Backup2. C'est ce qui est montré par la flèche rouge.

Phase 3 : Miroir
Faire un Miroir du répertoire Source(t+2) vers Backup2. C'est ce qui est montré par la flèche verte :
  • Garder inchangés les fichiers comme liens physiques vers Backup1.
  • Supprimer les fichiers qui ne sont plus dans Source(t+2) de Backup2.
  • Copier les fichiers plus récents de Source(t+2) vers Backup2.


Les Copies DeLorean sont créées de la même façon que par exemple les Jonctions. Sélectionnez un répertoire, cliquez sur le bouton d'Action, choisissez Prendre comme source du lien depuis le menu d'action...

Pick a directory for DeLorean Copy

...naviguer vers le répertoire de destination, pressez le bouton d'action, ouvrez le sous-menu Coller... et sélectionnez Copie DeLorean:

Pick a directory for DeLorean Copy

Si une Copie DeLorean est effectuée pour la première fois dans un répertoire, les opérations, qui sont décrites dans la phase 1 des descriptions ci-dessus, en fait une Copie Intelligente, sont réalisées. Link Shell Extension automatiquement génère un nom de répertoire de destination en y ajoutant un horodatage.

Toute copie suivante d'un répertoire dans ce répertoire de destination initialise les Phase 2 et Phase 3 de la description ci-dessus, en fait un Clonage Physique de la copie de sauvegarde précédente vers la sauvegarde courante puis réalise le miroir de la source vers la sauvegarde courante.

Un répertoire contenant plusieurs copies peut apparaître ainsi.

Directory with many DeLorean Copies


Limitations
C'est peu connu, mais NTFS possède une limite de 1023 liens physiques vers un seul fichier. Dans le cas d'une Copie DeLorean cela signifie qu'il y aura affichage d'un message d'erreur si cette limite est atteinte, parce que dépasser cette limite conduit à une perte de données dans les plus récents jeux de sauvegardes:

Delorean Exceed 1023 Hardlink Limit


Les raisons d'atteindre cette limite peuvent être que, il y avait déjà plus de 1023 jeux de sauvegardes mais sans liens physiques dans la Source, ou bien il y a des liens physiques à l'intérieur de la Source et donc moins de 1023 jeux de sauvegardes.


Le sous-menu de Copie DeLorean n'apparaîtra pas s'il y a plus d'un répertoire dans la sélection source.


Une copie DeLorean est sûre pour les longs chemins, ce qui signifie qu'elle sait traiter des longueurs de chemins supérieures à 256 caractères. C'est important, car réaliser une copie avec un chemin relativement long, mais un peu en dessous d'une longueur de 256 caractères, vers une localisation de destination peut conduire à un résultat combiné de plus de 256 caractères. Dans une telle situation aucune perte de données ne doit se produire, ce que la Copie Delorean garantie en étant 'sûre pour les longs chemins' ('long path safe'). SVP soyez certains que l'Explorateur ne vous montrera pas le résultat de cette copie, mais les fichiers sont bien là. Des explorateurs alternatifs comme SpeedCommander peuvent traiter ce problème.


Ligne de Commande
La fonctionnalité de Copie DeLorean est également disponible via ln.exe



Mode Sauvegarde

Le mode Sauvegarde permet à LSE de copier aussi des ACLs (Access Control List soit des Listes de Contrôle d'Accès), des Fichiers Cryptés depuis n'importe quel répertoire, y compris ceux non accessibles aux utilisateurs courants.

  • Sous Windows7/8/10, LSE lance toujours son processus d'aide symlink.exe, qui par conséquent active la demande d'UAC pour élévation de privilèges et vérification de mot de passe.
  • Sous WindowsXP LSE ne va dans le mode de Sauvegarde que si l'utilisateur courant possède les privilèges nécessaires.
Ceci s'applique à la Copie Intelligente, au Miroir Intelligent, au Clonage Intelligent, à la Copie Delorean, au Déplacement Intelligent et au remplacement des Jonctions/Liens Symboliques/Point de Montage.

LSE.exe copies donc
  • Les flux alternatifs sur les fichiers et répertoires
  • Les enregistrements EA sur les fichiers et répertoires (rarement utilisés)
  • Informations des Points d'Analyse
  • Les attributs des Fichiers
  • Les datations : dates de Création, de Dernier Accès, de Dernière Écriture
  • Des fichiers clairsemés ou des flux alternatifs clairsemés
  • Des fichiers Cryptés
  • Des ACLs

Par défaut le mode Sauvegarde est désactivé, et on peut donc l'activer via l'outil de configuration de LSE.

Pour être en mesure d'effectuer des opérations de sauvegarde l'utilisateur doit posséder les droits SE_BACKUP_NAME et SE_RESTORE_NAME. Un outil de configuration hors Windows peut assigner ces privilèges aux groupes Backup-Operator et Administrateur, mais en plus les privilèges ci-dessus pauvent êtres affectés individuellement à certains utilisateurs ou groupes.

L'assignation de privilèges peut se faire
Par gpedit.msc

Changing Privileges for Backup operations


et en naviguant vers
"Configuration ordinateur" ->"Paramètres Windows" -> "Paramètres de sécurité" -> "Stratégies locales" -> "Attribution des droits utilisateur" -> "Sauvegarder les fichiers et répertoires"
"Configuration ordinateur" ->"Paramètres Windows" -> "Paramètres de sécurité" -> "Stratégies locales" -> "Attribution des droits utilisateur" -> "Restaurer les fichiers et répertoires"

Sans gpedit.msc
Télécharger PolsEdit et ajouter les utilisateurs et groupes, qui doivent être capables d'effectuer des Sauvegardes, aux privilèges SE_BACKUP_NAME et SE_RESTORE_NAME.



Support de Point
de Montage de Volume

Les points de montage sont une composante de NTFS version 5.0, qui introduit la fonctionnalité de pouvoir accéder à un volume local complet depuis une position arbitraire de disque. Les points de montage de volume n'étaient pas supportés dans NTFS Version 4.0

Pick volume as source for a Volume Mountpoint


Les points de montage de volume sont créés de la même façon que des liens physiques, à l'exception que la Source du Lien est un volume plutôt qu'un fichier. Sélectionnez un volume local, cliquez sur le bouton droit de la souris, choisissez Prendre comme Source du lien dans le menu d'action, naviguez vers le répertoire de destination, cliquez sur le bouton d'action, ouvrez le sous-menu Coller ... et sélectionnez Un point de montage:

Drop as Mount Point


Les points de montages peuvent aussi être créés par Glisser-Déposer lorsque le volume local sélectionné est glissé avec le bouton d'action enfoncé vers un répertoire de destination ; quand vous relâchez le bouton droit de la souris, sélectionnez le sous-menu Coller ... puis Un point de montage.

Drag a Volume onto a Mount Point


Les points de montage peuvent être supprimés en utilisant la commande "Démonter le volume" depuis l'Explorateur comme d'habitude.

Delete a Volume Mountpoint


Pour afficher l'origine d'un point de montage, on utilise la colonne référence du point de montage, qui affiche alors le volume qui est monté sur le chemin sélectionné.

Soyez sûrs que seuls des volumes locaux peuvent être montés, pas des disques réseaux.

Vista & Windows7/8/10: Avec Vista & Windows7/8/10 la création et la suppression de points de montage de Volumes nécessite une élévation de privilèges, ce qui signifie que le fameux dialogue UAC doit être accepté.

@Microsoft: Pourquoi n'est-il pas possible sous Windows7/8/10 & Vista de créer un point de montage de Volume dans par ex. 'c:\Program Files'. La valeur retournée par l'appel à CreateMountPoint() est ERROR_INVALID_PARAMETER, ce qui est toujours 'Une erreur dont je ne sais pas quoi faire' envoyée par Windows. SVP corrigez cela!



Compteur de Références Comme décrit dans les fiches d'informations à l'intérieur du flux de données par “défaut” de tous les objets de données NTFS maintient un compteur référençant combien de fois une entrée de répertoire NTFS se réfère à un objet. Dans la plupart des cas chaque entrée se réfèrera à un répertoire différent, bien qu'il soit possible d'avoir des liens multiple vers un même objet de données dans un répertoire, à condition qu'ils aient un nom unique.

Pour afficher le compteur de référence, on peut activer une colonne du panneau droit de l'Explorateur en cliquant sur la colonne de Titre de la vue en mode "Détails".

Select Columns

Après avoir activé la colonne de référence le compteur est affiché pour chaque fichier. Cette fonction n'est accessible que sous Windows 2000 et XP, et n'est pas supportée sous Windows NT4.

Reference Count for Hardlinks


Vista & Windows7/8/10: La colonne affichant le compteur de référence ainsi que la source de la jonction ne sont pas accessibles, car la façon dont Vista et Windows7/8/10 traitent les colonnes définies par l'utilisateur a été revue complètement par Microsoft et toutes les applications travaillant avec ce qu'on nomme les ColumnHandlers doivent être réécrites partiellement. Microsoft a fait un tel bon travail dans le changement d'inteface, mais il est devenu impossible de réactiver cette fonctionalité dans Windows 7/8. Désolé.


Propriétés des Liens

Link Shell Extension supporte également l'affichage des Propriétés de l'Explorateur, ce qui signifie que si un les propriétés d'un fichier ou d'un répertoire sont ouvertes dans l'Explorateur, Link Shell Extension y ajoute son propre onglet pour y afficher les propriétés d'un lien physique, d'une jonction, d'un point de montage de volume ou d'un lien symbolique.

Cet onglet additionnel n'est affiché dans les propriétés d'un fichier ou d'un répertoire, que si le fichier ou le répertoire est un lien physique, une jonction, un point de montage de volume ou un lien symbolique, sinon cet onglet n'est pas disponible.

Property Sheet for Links

Exploration
Pour des jonctions, point de montages ou liens symboliques ce dialogue affiche aussi un bouton 'Explorer la cible', qui ouvre l'Explorateur dans le répertoire spécifié.

Edit
Pour les Jonctions, les liens Symboliques ou les points de montage le champ cible est éditable, et après avoir soit appuyé sur le bouton appliquer soit quitté le dialogue des Propriétés du lien par ok, les changements sont appliqués à la Jonction, au Lien Symbolique ou au point de montage.

Si le Mode Sauvegarde est activé, la Liste de Contrôle d'Accès (ou "ACL") de la Jonction, du Lien Symbolique ou du Point de Montage est préservée.


Lien Symbolique sous
Vista et Windows7/8/10
Sous Windows Vista et Windows 7/8 NTFS a introduit un nouveau type de lien, le Lien Symbolique. LSE supporte la création des liens symbolique sous Windows Vista et Windows 7/8.

Créer un Lien Symbolique est dans le principe la même chose que la création d'un autre type de lien. Cliquez avec le bouton d'action sur le(s) fichier(s) sélectionné(s) puis sélectionnez Prendre comme source du lien depuis le menu d'action.

Pick Link Source


Sous Vista/W7 quand vous cliquez sur le bouton d'action dans le répertoire de destination, le menu contient un sous-menu Coller ..., et pour créer un Lien Symbolique sélectionnez dans le sous-menu "un Lien Symbolique". A l'inverse des liens physiques, les Liens Symboliques peuvent s'étendre au travers des volumes.

Drop a Symbolic Link Folder


S'il y a à la fois des fichiers et des répertoires de sélectionnés en tant que Source des liens et qu'on les copie en tant que Clone Symbolique alors les fichiers sélectionnés sont recopiés comme des liens Symboliques à côté des répertoires Clones Symboliques.

Des Liens Symboliques peuvent aussi être créés entre répertoires.


Liens Symboliques Relatifs / Absolus
La cible d'un lien symbolique peut être

  • un chemin complet depuis la racine d'un disque comme par ex. e:\data\cpp\myfile.txt
  • ou peut être spécifiée de façon relative comme par exemple ..\..\data\cpp\myfile.txt
Par défaut LSE essaye de créer des noms de cible relative pour les liens symboliques du moins quand c'est possible, comme quand le fichier et sa cible appartiennent à un même disque logique. Avoir des liens symboliques relatifs sur des cibles est bien plus facile en particulier si la cible des liens est dans le même répertoire. Si le lien symbolique et sa cible sont sur des disques différents, LSE utilise des noms de chemins en absolu.


L'outil de configuration peut permettre à Link Shell Extension de basculer en mode relatif ou absolu.



Icones de superposition pour les Liens Symboliques
Pour aider à distinguer les Liens Symboliques de fichiers/répertoires normaux, une icône de superposition est implémentée sur les liens symboliques et s'affiche comme une flèche vert clair sous le nom.

Overlay Icon for Hardlinks

Les icônes de superposition des Liens Symboliques peuvent aussi être personnalisées.


@Microsoft : Liens Symboliques sans élévation: Voyons si ce paragraphe est lu par quelqu'un. Je ne sais pas si c'est un bug ou une fonctionnalité voulue, mais on peut créer des liens symboliques sans élévation de privilège, si vous créez un lien physique sur un lien symbolique. Cela semble étrange, mais ça marche. Et en y regardant de plus près on peut voir que LSE utilise en réalité CreateHardlink() et qu'un lien symbolique est créé. Eh les gars de MS ! Votre opinion ?

@Microsoft : Les liens Symboliques peuvent s'étendre aux disques réseau du moins si le disque cible est affecté à une lettre, mais ça plante pour des noms UNC sur un lien symbolique avec l'erreur ERROR_LOGON_FAILURE(1326), même si le réseau est correctement connecté.


Énumération de liens physiques

Sous Vista et Windows 7/8 on peut énumérer tous les liens physiques ciblant un fichier en même temps. Sélectionnez tout simplement un fichier qui a un lien physique et sélectionnez ses Propriétés par un clic droit sur le menu d'action:

Enumerate Hardlinks


Malheureusement cette fonctionnalité n'est actuellement disponible que sous Vista et Windows 7/8 car les appels aux API Win32 pour énumérer les liens physiques ne sont pas disponibles sous XP ou W2K.

Sous XP la lecture et le traitement du file ID unique de tous les noms de fichiers sur un disque est nécessaire pour rassembler la même information. Comme cette opération consomme pas mal de temps, le ciblage des liens physiques n'est pas directement affiché à l'ouverture de l'onglet des propriétés, mais le bouton 'Énumérer les cibles' doit être cliqué.

Enumerate Hardlinks under XP

L'énumération de toutes les cibles sous XP peut prendre pas mal de temps, car dans le pire des cas tous les noms de fichiers contenus sur un volume logique doivent au moins être parcourus.

La fonctionnalité d'Énumération de liens physiques est aussi disponible en ligne de commande depuis ln.exe à l'aide des commutateurs de ligne de commande --enum ou --list.



UAC

L'un des changements majeurs de Windows7/8/10 est ce qu'on appelle le User Account Control (UAC). En raison de l'UAC certains appels d'API nécessitent une élévation de privilèges au niveau administrateur, et cette élévation doit être acceptée via la boîte de dialogue montrée ci-dessous. Malheureusement, et je ne peux toujours pas y croire, l'appel de l'API CreateSymbolicLink est un appel qui nécessite une élévation, et de ce fait affiche cette ennuyeuse boîte de dialogue chaque fois qu'un lien symbolique est créé.
Donc si vous voyez la boîte ci-dessous, et que le programme qui demande l'élévation est symlink.exe, c'est la contribution de Link Shell Extensions à l'UAC et vous devez l'accepter pour pouvoir créer des Liens Symboliques.

vistauac


L'UAC sera la raison pour laquelle de nombreuses applications soit ne fonctionneront plus, soit seront inutilisables sous Windows7/8/10. Elles sont inutilisables, parce que des appels d'API privilégiés et des appels d'API non privilégiés sont mélangés dans le code, et il faut en premier séparer dans un .exe à part, ce qui nécessite une élévation, et dans un autre .exe le reste du codage.

De nombreuses applications vont tout simplement échouer, car des appels somme CreateProcess(), qui sont très communs, ne fonctionnent pas, si le processus avec lequel on les démarre nécessite une élévation. Bien l'histoire continue et continue, et Link Shell Extension est une toute petite application, mais comprendre tout cela a été très long, notamment parce que la documentation fut assez difficile à obtenir.

Je suppose que la protection principale fournie par l'UAC est que de nombreuses petites applications anciennes sont impossibles à réécrire pour Windows7/8/10 et qu'elles ne peuvent tout simplement pas être utilisées efficacement avec Windows7/8/10.



Changement de Privilège pour les Liens Symboliques

Une façon de contourner l'appel UAC pour la création de Liens Symboliques est de permettre globalement aux utilisateurs de créer des Liens Symboliques en changeant la politique :

Avec gpedit.msc
Démarrer gpedit.msc depuis une ligne de commande et accorder/revoquer les permissions aux utilisateurs spécifiques : Dans "Computer Configuration" ->"Windows settings" -> "Security Settings" -> "Local Policies" -> "User Rights Assignments" -> "Create Symbolic Links".

Changing Privileges for Symblic Link Creation

Sans gpedit.msc
Télécharger PolsEdit et ajouter les utilisateurs à SE_CREATE_SYMBOLIC_LINK_NAME.

Link Shell Extension peut s'accommoder des accords de privilèges ci-dessus, et donc si le Privilège Lien Symbolique est disponible éviter le dialogue UAC.


Capacités Réseau C'est assez peu connu, mais le protocole de réseau SMB supporte des opérations de création réseau de Liens Physiques, de Jonctions et de Liens Symboliques pour des disques réseau SMB vus par NTFS.

Cette possibilité est utilisée par Link Shell Extension, pour activer la création de Liens Physiques Réseau, Jonctions Réseaux, ou Liens Symboliques Réseaux. par exemple :

  • Mapper un partage réseau
  • Choisir un fichier de ce partage
  • Coller le fichier en tant que lien physique à l'intérieur de ce même partage

  • Un Lien Physique a été créé, ce qu'on peut facilement vérifier

    remotecapabilities


    De plus SMB1.0 supporte également le compteur de référence pour les liens physiques et l'origine de la jonction pour les Jonctions, ce qui permet à Link Shell Extension d'afficher le dialogue des propriétés pour des fichiers réseaux. Actuellement le compteur de référence d'un lien physique fonctionne correctement via SMB1.0 dans 90% des cas, aussi soyez conscient de cette restriction.

    @Microsoft : Pourquoi ça ne marche que dans 90%? J'ai regardé mon code depuis plusieurs fois, est c'est évident, que le même appel parfois fonctionne et parfois ne marche pas. Pourquoi ??? Si vous voulez traquer un bug dans votre code, SVP contactez-moi !

    LSE supporte à la fois les disques réseaux mappés et les chemins UNC.

    Les disques réseaux qui sont mappés mais qui ne sont pas accessibles peuvent être en général la raison pour laquelle on obtient de piètres performances au démarrage de l'Explorateur. Des délais de plusieurs secondes apparaissent si l'explorateur doit vérifier le mappage de tous les disques, et en particuliers ceux qui ne sont pas accessibles. C'est encore pire, si LSE vérifie aussi le status de tous les disques.

    Pour contourner ce problème, les capacités réseaux de Link Shell Extension peuvent être activées/désactivées via l'outil de configuration.

    Liens Physiques Réseau et version de SMB
    Différentes versions de SMB sont implémentées dans les différentes versions de Windows ce qui entraîne différents comportements des liens physiques :

    SMB1.0: Windows XP, Windows2000 ...
    SMB2.0: Windows Vista ...
    SMB2.1: Windows7/8, Windows Server 2008R2 ...

    SMB3.0: Windows10, Windows Server 2012R2 ...

    Toutes ces versions supportent la création de liens physiques réseaux, mais depuis SMB2.0 on ne peut plus savoir si un fichier sur un disque réseau est un lien physique ou non.

    Cela signifie, que par exemple si vous vous connectez depuis une machine Windows XP vers un disque SMB2.1, qui est sur une machine Windows7/8/10, vous ne pourrez pas voir les icônes de superpositions sur les fichiers liens physiques, mais vous serez capable d'en créer en ligne.

    @Microsoft : Cette implémentation depuis SMB2.0 est un bug ou une fonctionnalité ?

    Médias Amovibles LSE supporte les médias amovibles qui ont été formatés par NTFS, pour créer toutes les fonctions qu'il réalise aussi sur les disques fixes. La seule limitation est que ça ne fonctionnera pas sur des disques amovibles s'ils sont montés en tant que disque A: ou B:. La raison en est que A: ou B: sont communément utilisés pour des disquettes.

    Avec des médias amovibles formatés en NTFS on quelques chances que LSE rapporte des problèmes de type 'Access denied', lors de la création de liens physiques ou de jonctions. Ceci est lié à la façon dont les permissions sont faites sur les disques amovibles NTFS, qui ont été créés sur ce média amovible mais sur un ordinateur différent, et donc amenant ces messages 'Access denied'. La solution ici est de changer les permissions sur ce média amovible depuis un compte Administrateur.

    Chemins très longs l'API Win32 supporte des noms de chemins contenant jusqu'à 256 caractères, ce qui impose cette contrainte de longueur de nom à toutes les applications.

    D'un autre côté NTFS supporte des noms de chemins contenant jusqu'à 32767 caractères, aussi est-on vite confronté à ces longueurs de noms de chemins plus longs que 256 caractères. Pour faire face à cela, LSE peut traiter les Très Longs Chemins jusqu'à 32767 caractères dans toutes ses opérations.


    Traitement de Subst

    Avec la commande subst.exe on peut créer des lettres de disques qui pointent vers un certain chemin d'un disque NTFS. Cela signifie que deux lettres différentes peuvent en final se résoudre en deux localisations sur un même disque NTFS.
    Link Shell Extension vérifie ces situations quand il permet la création de liens physiques, et en conséquence autorise la création de liens physiques entre plusieurs disques logiques dans la mesure où ils appartiennent au même volume NTFS.


    Liens Symboliques pour Windows XP

    Techniquement il semble que NTFS5 même celui fourni avec WindowsXP ait toujours supporté les liens symboliques, mais que la fonctionnalité n'était pas utilisable pour les applications utilisateurs, et même pour les couches de niveau supérieur de ntfs.sys

    MAIS : Il existe des drivers disponibles chez Masatoshi Kimura pour WindowsXP, et qui activent les liens symboliques sous XP. Ces drivers peuvent être téléchargés depuis sa page d'accueil pour les versions 64 bit et 32 bit. Les sources y sont également disponibles.

    L'installation de ces drivers est aussi assez simple.

  • Dézipper l'archive pour votre machine,
  • Ouvrez une fenêtre de commande avec accès en mode administrateur sur un répertoire, contenant à la fois, senable.exe et symlink.sys, pour y lancer les commandes suivantes :
    • senable.exe install
    • copie le driver symlink.sys vers %systemroot%\system32\drivers, l'enregistre dans la base de registre en HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\SymLink puis le démarre.
    • senable.exe delete
    • supprime le driver symlink.sys de %systemroot%\system32\drivers et de la base de registres, mais rien de plus. Une fois copié vers %systemroot%\system32\drivers et registré, il est encore nécessaire de l'activer par seneable.exe à chaque démarrage de Windows. Pour décharger le driver après suppression vous devez redémarrer Windows, une fermeture de session n'étant pas suffisante.
  • Pour démarrer le driver de liens symboliques automatiquement, changer la valeur de registre HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\SymLink\Start de 2 (automatique) à 0 (boot). À partir de là, symlinks devient actif automatiquement à chaque démarrage de Windows, même si vous vous connectez sur un compte à droits limités.

    Link Shell Extension active complètement la fonctionnalité de lien symbolique sous XP dès qu'il trouve ce driver chargé. Et, bingo(!): Aucun dialogue UAC n'est nécessaire sous XP pour créer des liens symboliques ;-))

    D'autre part il y a des rapports d'utilisateurs qui ont testé le driver et LSE aussi sous Windows2000, et tout fonctionne bien.


    Support de ReFs

    Microsoft a introduit dans Windows Server 2012 le système de fichiers ReFS, qui est désigné comme le successeur de NTFS. La première implémentation de ReFS peut faire des choses certes très bien, mais il lui manque quelques fonctionnalités importantes de NTFS comme le support des liens physiques.
    Link Shell Extension supporte ReFS de façon à ce qu'on puisse créer des Liens Symboliques, des Points de Montage, Jonctions sur des volumes ReFS. Mais il génèrera un message d'erreur si on crée un lien physique interne sur un volume ReFS. Aussi quelles sont les conséquences en détails pour Link Shell Extension :

    Comme ReFS est supposé supporter l'intégralité des fonctionnalités de NTFS dans une release future, Link Shell Extension n'a pas implémenté de contrôles particuliers pour lever les contraintes ci-dessus.


    Configuration Link Shell Extension peut être ajusté/configuré pour satisfaire les goûts de chacun sur certains points. Pour faciliter cela, Link Shell Extension a un compagnon dénommé LSEConfig, qui change le comportement de Link Shell Extension via une Interface Utilisateur. Une fois démarré, LSEConfig vous affichera le fameux dialogue UAC, car les changements de configuration de Link Shell Extensions sont enregistrés dans la base de registres de Windows.

    lseconfiggeneral


    Localisation
    L'Interface Utilisateur de Link Shell Extension et les commandes sont disponibles en plusieurs langues. Vous pouvez choisir parmi :
    • English (par défaut)
    • Chinese (Chinois)
    • Czech (Tchèque)
    • French (Français)
    • German (Allemand)
    • Greek (Grec)
    • Italian (Italien)
    • Japanese (Japonais)
    • Korean (Coréen)
    • Polish (Polonais)
    • Portuguese Brazilian (Portuguais Brésilien)
    • Russian (Russe)
    • Slovak (Slovaque)
    • Spanish (Espagnol)
    • Swedish (Suédois)
    • Turkish (Turc)
    Changer la langue de l'interface de Link Shell Extension demandera un redémarrage de l'explorateur une fois que vous aurez appuyé sur Appliquer ou OK.

    Déplacement Intelligent
    Il peut être utile de complètement invalider le Déplacement Intelligent, s'il y a des répertoires avec beaucoup de sous-répertoires. On obtient cela en décochant la case Déplacement Intelligent (Smart Move).

    Journalisation
    Toutes les sorties des opérations de LSE comme Copie intelligente, Miroir intelligent, ou copie Delorean sont enregistrées dans le fichier %TEMP%\LinkShellExtension.log

    Cibles distantes Réseau
    Il peut être utile de complètement invalider les Cibles Distantes Réseau, s'il y a beaucoup de 'disques réseau morts' (non accessibles) dans l'environnement. On obtient cela en décochant la case Cibles distantes (Remote Capabilities).

    Jonction/Lien Symbolique sortant
    Decide whether Outer Junctions should be handled as Crop, be Unrolled, which is the default, or Spliced.

    Création de liens symboliques
    En sélectionnant soit Relatifs soit Absolus Link Shell Extension créera le type de lien correspondant.

    Mode Copie (ou Copie de sûreté)
    En cochant la case de Sauvegarde Link Shell Extension sera exécuté dans le Mode Sauvegarde. Sous WindowsXP cette case est grisée et son contenu forcé à "non coché", si l'utilisateur courant n'a pas les privilièges suffisants.



    Icônes superposées personnalisées Link Shell Extension possède nativement des icônes de superposition pour les jonctions, les liens physiques et les liens symboliques. Comme les icônes sont sujettes aux goûts individuels, l'icône utilisée par Link Shell Extension peut être spécifiée.

    Le changement d'une des caractéristiques relatives aux icônes de superposition demandera un redémarrage de l'explorateur quand on appuiera sur le bouton Appliquer ou OK.

    lseconfiggeneral


    Icône de superposition
    Parfois il peut être utile de complètement désactiver certaines icônes de superposition de Link Shell Extension, ce qui peut s'obtenir en décochant la case à cocher des Icônes de superposition.


    Priorité
    On ne peut afficher qu'une seule icône de superposition sur une icône, mais plusieurs gestionnaires peuvent être en concurrence pour fournir une icône de superposition. Pour faire le tri de cela, chaque gestionnaire peut spécifier une priorité à l'explorateur et l'explorateur affichera l'icône superposée qui a la priorité la plus haute.
    Priorité élevée signifie un nombre plus faible, 0 étant la priorité la plus élevée


    Icône personnalisée
    En cochant la case icône personnalisée le bouton Parcourir... devient actif, et on peut sélectionner une icône. Gardez à l'esprit qu'une icône personnalisée est spécifique à chaque utilisateur.


    Généralités
    Windows Vista et Windows 7 sont un peu particuliers, parce que des icônes de superposition en 256x256 ne doivent pas être cadrées dans le coin bas gauche de l'icône, et ne doivent pas être déjà plus petites pour parfaitement se 'superposer' à une icône existante. Les icônes de superposition 256x256 doivent remplir complètement la place disponible et ne doivent pas non plus être redimensionnées. Vista le fait pour vous sur les icônes 256x256.

    En d'autres mots Vista prend n'importe quelle icône 256x256, la redimensionne en 92x92, la déplace dans le coin bas à gauche et la superpose.

    Pour les autres résolutions inférieures à 256x256, Vista travaille de la même façon que XP, et vous devez préparer une icône de superposition pour le coin bas gauche.

    D'autre part les icônes Vista ne devraient pas être enregistrées 'compressées', parce que XP ne peut pas lire les icônes compressées.

    D'après mes investigations, un bon choix d'éditeur d'icônes capable de travailler sur les icônes Vista est RealWorld Icon Editor

    Appliquer les Changements
    Quand vous appuyez sur OK ou Appliquer dans le dialogue de LSEConfigs, les configurations seront remplacées.

    Si des changements sont effectués sur la configuration de la langue de Link Shell Extensions ou d'une configuration relative aux icônes de superposition, on vous demandera de confirmer le redémarrage de l'explorateur, afin que vos changements deviennent effectifs. Relancer explorer.exe signifie, par exemple, que toute opération de copie ou toute autre opération en attente dans explorer.exe est interrompue.


    Fiches d'informations Les liens physiques sont une caractéristique commune à la plupart des systèmes basés sur Unix, mais ne sont pas directement disponibles avec NT4/W2K/WXP. C'est une caractéristique qui doit être supportée par le système de fichier du système d'exploitation.

    Alors que sont les liens physiques ? Il est pratique de penser qu'un fichier est une association entre un nom de fichier et un objet de données. En utilisant l'Explorateur de Windows, on peut naviguer dans le système de fichiers en affichant une relation 1:1 entre le nom de fichier et l'objet de données, mais cette relation 1:1 n'est pas la même pour tous les systèmes de fichiers.

    Quelques systèmes de fichiers, incluant UFS, XFS, et NTFS ont une relation N:1 entre nom de fichier et l'objet de données donc il peut y avoir plus d'une entrée de répertoire pour un seul fichier.

    Alors, comment peut-on créer de multiples entrées pour le même objet de données ? Sous Unix il existe un utilitaire en ligne de commande ln, qui est utilisé pour créer les entrées de liens vers des fichiers existants, donc on peut obtenir plusieurs noms de fichiers, appelés Liens Physiques, pour un seul objet de données.

    Pour chaque lien physique créé, le système de fichiers incrémente un compteur de référence stocké avec l'objet de données, c'est à dire qu'il conserve combien de noms de fichiers se réfèrent à l'objet de données, ce compteur étant mis à jour (par le système de fichier) à l'intérieur même de l'objet de données. Quand on supprime un nom de fichier référençant un objet de données, le compteur des objets de données est décrémenté de 1. Les objets de données eux-mêmes sont supprimés seulement quand le compteur de référence devient égal à 0.

    Le compteur de référence est le seul moyen de déterminer s'il y a de multiples références de noms de fichiers pour un objet de données, et il n'informe que de leur nombre PAS d'où ils sont.

    Les jonctions sont des raccourcis dans la structure arborescente d'un graphe orienté. En naviguant via une jonction, on rend directement accessible un emplacement qui peut se trouver assez loin dans le système de fichiers. Les modifications, Créations, Renommages et Suppressions de fichiers à l'intérieur d'une structure de jonction se font en réalité sur la cible de la jonction, par exemple si vous supprimez un fichier dans une Jonction, c'est le fichier à l'emplacement original qui est supprimé.

    Les Liens Symboliques sont aux fichiers ce que sont les Jonctions aux répertoires en ce sens qu'ils sont à la fois transparents et Symboliques. La Transparence signifie qu'une application peut les accéder exactement comme elle le ferait pour tout autre fichier, et Symbolique signifie que l'objet de données peut se situer sur n'importe quel volume disponible, c'est à dire qu'ils ne sont pas limités à un seul volume comme les liens physiques. Les Liens Symboliques diffèrent des raccourcis en ce qu'ils permettent un accès transparent à l'objet de données, alors qu'avec un raccourci (.lnk), quelque chose doit lire et interpréter le contenu du fichier de raccourci puis ouvrir le fichier qu'il référence (autrement dit c'est un processus en 2 étapes). Quand une application utilise un lien symbolique, elle accède directement à l'objet donnée référencé par le lien symbolique (c'est donc un processus en une seule étape).


    Limitations
    • Plates-formes supportées : NT4/W2K/WXP/W2K3/W2K3R2/W2K8/W2K8R2/W2K12/W2K12R2/WXP64/Vista/Windows7/8/10 en 32bits, 64bits ou Itanium.
    • Les liens physiques (Hardlinks) ne sont que pour des volumes NTFS, et pour les plates-formes supportées.
    • Les liens physiques (Hardlinks) ne peuvent être obtenus qu'à l'intérieur de volumes NTFS, et ne peuvent s'étendre au-travers d'autres volumes NTFS.
    • Les Jonctions ne peuvent pas être créées sur des volumes NTFS sous NT4.
    • Les choix Prendre comme cible du lien et <'">Coller ... ... ne sont visibles que s'il est possible de créer des liens physiques/Jonctions/Symbolique. E.G.: Si vous sélectionnez un fichier sur un lecteur FAT et appuyez sur le bouton d'action, vous ne verrez pas Prendre comme cible du lien dans le menu d'action, car le système de fichier FAT, ne supporte pas les liens physiques/Jonctions/Symboliques. Ceci arrive également si vous sélectionnez des fichiers sources sur un lecteur réseau, ou sélectionnez un fichier en tant que destination, etc.
    • Il existe une limitation de l'OS ne permettant pas plus de 1023 Liens physiques par fichier. C'est moins connu, mais c'est un fait.
    • ReFs ne supporte pas les liens physiques.
    • Windows XP par défaut ne supporte pas les liens symboliques, mais il existe un driver pour activer aussi les liens symboliques sous Windows XP

    Questions Fréquemment posées
    • Q : Sous Windows7/8/10, la boîte Enregistrer sous... affiche un lien symbolique avec un "raccourci" superposé blanc, au lieu de l'icône de superposition verte.

      R : Cela se produit si le processus affiché était encore ouvert pendant l'installation de Link Shell Extension. Si vous êtes réellement dans cette situation rare, un simple reboot vous aidera.

    • Q : Toutefois la valeur du compteur de référence n'est pas mise à jour quand des liens physiques sont supprimés. Par exemple, quand j'ajoute un lien physique la valeur augmente normalement, mais quand je supprime ce lien physique la valeur ne change pas. Est-ce un bug? Ou y a-t-il un moyen de rafraichir cela dans l'Explorateur de Windows ?

      R : Quand un fichier est supprimé dans l'explorateur, il est en fait déplacé vers la Corbeille, donc pas vraiment supprimé. Si vous appuyez sur Maj-Suppr pour supprimer un fichier plutôt que seulement sur la touche Suppr, alors le fichier est réellement supprimé et le compteur de référence est décrémenté.

    • Q : Je ne réussis pas à faire de liens physique vers des fichiers image ou de vecteur - en fait, j'ai pu *construire* la copie par lien physique, mais quand j'ai modifié un des fichiers, cela n'a pas changé l'autre. Je me demande si vous savez d'où cela pourrait provenir - pourrait-il en être autrement sur un ordinateur normal (!) ou bien est lié au processus de création de lien physique ?

      R : Vous avez été capable de créer le lien physique, mais quand vous avez ouvert le fichier lié pour l'éditer, mais ensuite tout dépend de l'éditeur associé au fichier, s'il est

      • ouvert, changé, suppression de l'original, puis nouvelle création ( ==> lien brisé )
      • ouvert, changé, et sauvegarde en place ( ==> lien conservé )

    • Q : Quand j'ai supprimé un répertoire "source", son point de jonction dans la "destination" a été laissé dans un état non opérationnel.
      Y a-t-il une façon de s'en prémunir ? Par exemple, est-il possible de supprimer automatiquement les points de jonction si la source associée est supprimée ? Ou, est-il possible d'avoir par la suite un programme capable de traiter a posteriori ces jonctions orphelines ?

      R : Non désolé, les Jonctions sont une relation à sens unique, et si la cible disparaît la jonction pointe vers une destination orpheline.

      Si vous avez activé le Déplacement Intelligent, un moins les jonctions/liens symboliques interne sont adaptés

    • Q : Quand je supprime un lien symbolique, qui pointe vers un répertoire zippé en pressant sur SUPPR, par la suite quand je veux vider la corbeille, l'explorateur refuse en m'affichant un message d'erreur 0x80071128. Qu'est-ce qui ne va pas ?

      R : Malheureusement c'est un bug de l'Explorateur, et il ne se produit que sur des liens symboliques pointant vers des fichiers .zip. Pour contourner cela il faut le sortir à la main de la corbeille le renommer, puis le supprimer de nouveau.

    • Q :J'ai créé un lien symbolique vers un .exe et quand je double clique dessus, j'obtiens le message d'erreur suivant :
      Le chemin spécifié n'existe pas. Vérifiez le chemin et essayez de nouveau.

      R: Malheureusement c'est un bug dans l'Explorateur, et je ne vois pas comment contourner cela dans l'Explorateur.
      Si vous lancez le lien symbolique vers un .exe depuis une fenêtre en ligne de commande, ça marche bien, et même les explorateurs tiers comme SpeedCommander peuvent le faire, mais l'Explorateur standard semble avoir une limitation
      Est-ce que quelqu'un connait un "registry hack" pour activer cela dans explorer.exe? Envoyer le moi.

    • Q: Je double clique sur un lien symbolique dans l'explorateur, qui par exemple pointe vers un .xls, et l'explorateur me demande de choisir un programme pour l'ouvrir.

      A: Avec KB3039066 Microsoft a changé le comportement des liens symboliques. Désinstallez-le et ça devrait fonctionner de nouveau. Voir aussi Symbolic Link Type Changed

    • Q:L'icône de superposition ne s'affiche pas

      R : Le nombre d'icônes de superposition différentes que le système supporte est limité par l'espace par la place disponible pour les icônes de superposition dans la liste système image. Il y a actuellement quinze slots affectés pour les icônes de superposition, dont certains sont réservés pour le système.

      Tout est contrôlé par l'ordre alphabétique des OverlayHandlers dans

      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\ShellIconOverlayIdentifiers

      Si l'OverlayHandlers pour LinkShellExtension se voit affecter un slot supérieur à 15 sous Windows 32bit ou supérieur à 11 sous Windows 64bit, alors l'icône de superposition de LSE ne sera pas vue.

      Pour booster manuellement la priorité des icônes de superposition de LSE ouvrez la clé de registre ci-dessus par regedit et renommez

      HardLinkMenu --> 0HardLinkMenu
      IconOverlayHardLink --> 0IconOverlayHardLink
      IconOverlaySymbolicLink --> 0IconOverlaySymbolicLink

      puis soit redémarrez l'explorateur ou déconnectez-vous et reconnectez-vous. Le truc ici est de changer l'ordre alphabétique en le commençant par 0. Sous Windows 10, un 0 peut être insuffisant mais commencer par un espace devrait faire l'affaire. Voir ci-dessous :

    • Q: L'icône superposée de lien symbolique ne s'affiche pas sous Windows 10

      A: Voir la FAQ ci-dessus et augmenter la priorité de IconOverlaySymbolicLink de
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\ShellIconOverlayIdentifiers

      en le faisant commencer par 2 espaces.
      IconOverlaySymbolicLink --> '  'IconOverlaySymbolicLink

      et soit redémarrer l'explorateur ou vous déconnecter puis vous reconnecter. L'astuce ici est de changer l'ordre alphabétique en faisant commencer la clé par des espaces.

    • Q : Je suis en train d'essayer d'enregistrer des fichiers d'une Dropbox sur un support amovible plutôt que sur le disque interne de 128gb. Ma DropBox contient déjà de très nombreux fichiers. Comment puis accomplir la redirection du répertoire de la dropbox vers le stockage amovible ?

      R :

      • Copiez le répertoire entier de la dropbox depuis l'espace interne de c:\users\[username]\dropbox vers par exemple x:\data\dropbox
      • Renommez le répertoire dropbox c:\users\[username]\dropbox en par exemple c:\users\[username]\dropbox_org
      • Prendre comme source du lien x:\data\dropbox
      • Dans c:\users\[username] utilisez Coller ... et sélectionnez un lien symbolique sous Windows7/8/10 ou une Jonction pour WindowsXP
      • Si tout s'est bien passé alors supprimez c:\users\[username]\dropbox_org

    • Q : Quand je crée des liens Symboliques ils apparaissent dans l'Explorateur avec une taille de 0 octets. Je ne me rapelle pas si c'est voulu ou non ?

      R : Le résultat d'un lien Symbolique est affiché comme ayant une longueur 0 octets dans l'Explorateur, c'est bien ce qui est souhaité.

    • Q : Je n'ai changé que les attributs d'un fichier, et même sa datation et son contenu n'ont pas changé, pourtant --delorean copie le fichier au lieu d'en faire un lien vers l'ancien ensemble de sauvegarde et seulement changer les attributs dans l'ensemble de sauvegarde courant.

      R : Les fichiers des ensembles de sauvegarde d'un --delorean sont liés physiquement s'ils sont identiques. NTFS fourni un seul ensemble d'horodatage et d'attributs pour toutes les cibles de liens physiques d'un fichier, donc si un fichier a besoin d'attributs différents dans un ensemble de sauvegarde, il doit être copié.

    • Q: Sous WindowsXP j'essaie de 'Suppr' un répertoire, qui est référencé via une jonction ou un point de montage. J'obtiens un message 'Accès refusé'? Qu'est-ce qui ne va pas?

      A: Explorer.exe a un problème avec les Jonctions et les Points de Montage dans ce cas précis.


    Historique
    en cours Version 3.9.0.0
    • Support complet des chemins UNC dans toutes les opérations de Déplacement Intelligent/Copie/Clonage & Delorean.
    • Nombreuses petites corrections/améliorations, que j'ai toujours voulu faire, mais n'ai pas encore eu le temps de faire.
    19 Avril 2016 Version 3.8.6.8
    • Les liens symboliques relatifs sur des liens symboliques absolus pointant vers un disque différent, n'étaient pas correctement créés.
    • Ajout de la langue Grecque. Merci à George Malamas !
    • Le déplacement intelligent (SmartMove) ne fonctionnait pas quand le mode sauvegarde (Backup) était activé.
    • Fonctionne de nouveau sous Windows 2000 (Problème introduit en 3.8.6.6).
    • Le contrôle de Vcredist est de retour par défaut, mais peut être évité en entrant le commutateur /noredist en ligne de commande pendant l'installation.
    • Les liens symboliques relatifs sur des chemins UNC étaient recréés avec une mauvaise cible lors d'une copie intelligente.
    • La fragmentation du système de fichier NTFS a diminué et donc la copie devrait être plus rapide.
    • Abandonner fonctionne quand on presse dessus lors de la copie de (gros) fichiers.
    • La création de liens physiques sur les répertoires protégés par UAC provoquait un message d'erreur, même si le lien physique était créé.
    10 Janvier 2016 Version 3.8.6.6
    • Les fichiers qui avaient une taille multiple de 16777216 étaient correctement copiés, mais une erreur était générée dans le fichier journal, même s'il n'y en avait aucune.
    • La barre de progression ne s'incrémentait pas correctement lors d'une Copie Intelligente si les fichiers étaient identiques.
    • Dans de rares situations le premier lien symbolique seulement d'une copie intelligente était lié de façon incorrecte.
    • La fonction de Renommage Automatique ne travaillait pas correctement dans quelques rares situations. Corrigé pour XP et Windows 7/8/10
    • Adaptations pour Windows 10 Tech Preview 9841/9926.
    • Correction d'un plantage, quand des fichiers étaient glissés depuis Bandzip vers le bureau.
    • Ajout d'une traduction pour le Coréen. Merci à Mireado de Corée !
    • Correction d'un plantage dans W10 lors de la fermeture du dialogue de propriétés sur les jonctions/liens symboliques.
    • Sur les systèmes Windows10 qui ont été mis à jour à partir de Windows7 l'énumération des liens physiques via la fenêtre des propriétés prend beaucoup de temps.
    • Prérequis d'installation non nécessaires sous Windows 10, donc ne pas vérifier ces prérequis sous Windows 10.
    • Prérequis toujours testés par l'installateur sous Windows10.
    Juin 3, 2014 Version 3.8.5.1
    • Le Mode Sauvegarde est arrivé dans LSE.
    • LSE produisait des fichiers de journaux avec LF mais pas CR/LF.
    • Les Listes de Contrôle d'Accès (ACLs) des jonctions/Liens Symboliques/Points de montage sont préservées lorsqu'on change de cible soit via les fonctions de Remplacement ou une Édition depuis la boîte de dialogue des Propriétés.
    • Traduction en Japonais de LSEConfig.
    • La cible des points de montage peut être modifiée depuis le Lien des Propriétés.
    • LSE peut maintenant traiter les Points de Montage lors des opérations de XXX Intelligentes ou Delorean
    • WindowsXP: Les liens Symboliques inter-disques ne fonctionnaient pas.
    • WindowsXP: Les liens Symboliques vers des Volume GUIDs ne fonctionnaient pas.
    • WindowsXP: Les liens Symboliques entre de très longs chemins ne fonctionnaient pas.
    • WindowsXP: Nombreuses améliorations par-ci par-là.
    • Un chemin UNC comme Source de Lien de "Copie Intelligente/Miroir/Delorean/Lien symbolique de Clonage" fonctionne maintenant.
    December 29, 2013 Version 3.7.5.9
    • With Delorean Copy when elevated via symlink.exe in rare situations files pointed to by symlinks could get deleted in the source. Ugly. Sorry!
    • A changed file attribute didn't cause the file to be treated as changed during all SmartXXX/Delorean functions.
    • Symbolic Link Clones always created absolute symlinks regardless of the LSE Settings
    • The LastWriteTime, CreationTime and LastAccessTime for files/folders/junctions/symlinks is restored during SmartMirror or DeloreanCopy.
    August 23, 2013 Version 3.7.5.1
    • Dead Junctions to a different drive could lead to not detecting hardlinks during all operations. Very Nasty, but no dataloss caused.
    August 4th, 2013 Version 3.7.5.0
    • For Junctions or Symbolic Links the Target field can be edited in the Properties Dialog.
    • LSE elevates the creation of hardlinks in system protected directories, e.g.: %systemroot%.
    • LSE now offers all its function also in the Library folder.
    • If enabled LSE summarizes the ouptut of operations in a log file.
    • Fixed a crash related to UNC path and Overlay Icons.
    • The progress bar showed wrong/incomplete filename-path combinations during operations on large files.
    • Symbolic links to mapped network drives can be created now via LSE.
    • Replacement functions can be used to repair broken junctions/symbolic links/mountpoints.
    • During SmartCopy/SmartMirror/DeloreanCopy the type (absolute/relative) of symbolic link relation is kept in the destination.
    • During SmartCopy/SmartMirror/DeloreanCopy the Compression Attribute is copied too.
    • The check for prerequisites during install is more accurate aka takes mfc80.dll into account.
    • During un-install it is also checked if the hardlinkshellext.dll is held by some process.
    • Fixed a problem during SmartMirror when a directory changed into a file or vice versa from one mirror to the next and had exactly the same name.
    • The OS Version detection during installation went wrong on certain machines causing symlinke.exe missing from the installation.
    • The eunmeration of hardlink siblings didn't work under XP, when the root dir of a drive had to be traversed.
    • Tested with Windows8, and thus updated the documentation.
    • The x64 version now contains also a 32bit version in one unified install.
    • Deinstallation left over a few registry keys.
    • During installation not all processes were detected, which blocked the installation.
    • Enabled Link Shell Extension on ReFs volumes.
    • Added a Swedish localisation. Thanks to Mikael Grönholm.
    • Added a Turkish localisation. Thanks to Memet.
    • Added a Czech localisation. Thanks to Ashus
    • Added a Slovak localisation. Thanks to RobertS
    • LSEConfig has been localised.
    • The handling of the compression bit during copying/mirroring/deloreaning for files and directories was broken.
    • Draging from or Droping to zipped folders caused an explorer crash.
    • LSEConfig localized to French.
    • Columnprovider shows now shrinked path for junctions if the path is longer than 32characters.
    • On some machines LSEConfig always showed up with French. Introduced with 3.749
    June 24th, 2012 Version 3.7.2.0
    • When working on mapped network drives via SMB or CFIS, as many NAS boxes do, LSE uses a more traditional enumeration mode and this will copy files ( which it did not in any case ).
    • Multiple locations can be selected and the location are treated as a common root with respect to hardlinks/junctions/symbolic links.
    • Nested junctions and symbolic links ( aka junctions on junction on junctions ... ) are now properly restored in any situation.
    • Smartmove had problems with relative symbolic links in rare situations.
    • Italian translation updated.
    • Support for symbolic links under Window XP.
    • Can handle subst.exe created driveletters.
    • Overlay Icons for symbolic links under Window XP are available now.
    • Fixed a few bugs related to WindowsXP and symbolic links handling.
    • Elevation to symlink.exe now happens only if UAC is on, or the elevation is really neccesary.
    • Fixed a problem with the creation of absolute symbolic links to directories.
    • The installer came up with Chinese as default installation language.
    • LSEConfig has an About Box, which shows the version of Link Shellextension.
    • Replace Symbolic Link failed when not elevated.
    • Replace Symbolic Link always created absolute symbolic links regardless of the settings when not elevated.
    • Drop Symbolic Link sometimes did not create absolute links when needed in certain situations.
    • The installer now shows the language of the installed OS as default.
    • The installer provides more info in Control Panel/Program and Features.
    • The target of the Symbolic Liks or Junctions can be edited in the properties dialog.
    • Non administrators could not create symbolic links.
    • With XP and the symlink driver installed the Delete Junction menue didn't show up.
    • The status of the privilege for Symbolic Link Creation is checked, so that UAC can be avoided
    • Fixed deployment problems for the Win32bit version.
    March 9th 2012 Version 3.6.5.3
    • Speed improvements during SmartCopy/SmartMirror/HardlinkClone and Delorean Copy.
    • Introduced new Heap Manager Rockall for x64 and x86 builds to gain performance.
    • Russian translation updated.
    • Installation notifies about already running processes, which would make LSE installation fail, because they have loaded dlls from LSE.
    • Fixed issue with Windows 8 installation.
    • Symbolic Link Icon Overlays installation in registry was wrong, causing problems with the green arrow for symlinks.
    April 17th 2011 Version 3.6.0.4
    • With all Smart* functionality, Outer Junctions/Symbolic Links can now be unrolled or spliced.
    • Added Smart Mirror.
    • Speed improvements to Smart Copy, Smart Move and Delorean Copy.
    • The configuration tool does not restart explorer for minor changes to the settings.
    • Symlinks creation resulted in absolute symlinks even if creation of syminks was specified as relative, if their common ancestor was a root dir.
    November 21st 2010 Version 3.5.0.1
    • Introduced DeLorean Copy, which is a way of creating incremental copies using hardlinks.
    • Fixed creating Symbolic Links from Symbolic Link files created Symbolic Link directories.
    October 3rd 2010 Version 3.4.0.2
    • LSE now by default creates relative target path names when creating symbolic links.
    • Symbolic Links now have an overlay icon.
    • Added a configuration tool for LSE options
    • Added a priority level for the indidual overlay icons.
    • Added an option to switch off overlay icons totally for each type of overlay.
    • The Pick Link Source context menue now also shows up on FAT drives, if the item potentially is the source for a LSE operation.
    • Overlay icons can be disabled.
    • Documented how the install directory can specified when using silent (un)install.
    • The menu hydraulics have been reworked, so that it is decided early to only show menue for chioces, which are really possible.
    • LSE and symlink are now linked with ASLR.
    • Tranparency glitches in the Junction overlay icon have been fixed.
    • Hardlink Clone and Symboliclink Clone have been extended so that Inner Junctions and inner Symbolic Links are properly handled.
    • LSE now supports also the replacement of Mountpoints and Symbolic Links.
    • LSE shows a dialog box whether explorer should be restarted or not during non silent installation.
    • Under Windows Vista and Window7 the Delete Junction menue doe not show up anymore.
    July 19th 2010 Version 3.3.5.8
    • LSE now deals with Symboliclinks during Smart Copy.
    • LSE supports Smart Move functionality, which updates inner junctions/symlinks in case of moving/renaming directories
    • Added localization for Brazilian Portuguese. Thanks to Marcio R. for the translation.
    • Fixed flaws of the automatically renaming feature with respect to directories under W7.
    • Overriding custom overlay icons under HKCU was flawed.
    • Hardlink Clone now restores the attributes of cloned folders.
    • Smart Move progress bar showed a wrong caption text.
    • Added Polish localisation, Thanks to Arthur from Poland.
    • Fixed a crash during undeleting files from Recycle Bin.
    • Mountpoints could not be properly created under Windows XP.
    • gFlags was not properly read from the HKCU registry, causing Smart Move Disable and Remote capabilities Disable to malfunction.
    • Fixed the problem of Hardlink Clone stopping unsolictedly after about 500msec.
    February 21st 2010 Version 3.2.2.4
    • Added localization for Chinese and Russian. Thanks to Zuo Weiming and Ivan(b0s) for the translations.
    • Longer lasting operations, like Smart Copy, Symbolic Link Clone, Hardlink Clone, or Enumerate Siblings show a progress bar.
    • The Properties dialog of an item offers an 'Explore Target' button for Junctions, Mountpoints and Symbolic Links.
    • Added localization for Japanese. Thanks to Taka from Japan!
    • Under Windows7 auto rename behaves in the same way as Windows7/8/10 does for '- Copy'.
    September 28th 2009 Version 3.1.6.0
    • With W2K the junction creation was broken.
    • Fixed a handle leak caused by enumerating hardlink siblings under non Vista/W2K8
    • Under Vista & W7 one can create junctions everywhere without elevation, but not in e.g c:\Program Files. LSE is now aware of this and asks elevation for junction creation when necessary.
    • With drives mapped via a Remote Dektop session, the whole explorer & remote desktop session hang, when this drives was expanded in explorer, but only under W2K3 as terminal server.
    • Support for Windows7
    • Hardlink Sibling Enumeration now also works for XP, W2K NT4, but due to OS contraints not that fast as with Windows7.
    • Under W2K it turned out, that CreateHardlink() from kernel32.dll with long pathnames (e.g. \\?\) was broken.
    • Fixed a memory leak in serving as COM server.
    October 4th 2008 Version 3.0.0.1
    • There is a new Smart Copy feature, which enables LSE to copy whole folder structures and preserve the inner hardlink and junction structure.
    • Very Long Pathname support added for Smart Copy and Hardlink Clone.
    • Junctions can now be created targeting also Junctions.
    June 21st 2008 Version 2.9.5.3
    • Hardlinks can be enumerated under Vista & Windows7.
    • Fixed a handle leak for HKCU\Software\LinkShellExtension.
    • Removeable media support didn't work, when remote capabilities were switched off.
    May 1st 2008 Version 2.9.0.3
    • Already existing Junctions can be replaced by dragging a directory over it
    • Naming has been streamlined more towards 'Link Shell Extension'
    • If the maximum number 1023 of hardlinks for a file is exceeded, an error message is displayed. This applies for hardlinks and hardlink clones.
    • The Vista & Windows7 junction overlay icon in 256x256 is in proper size.
    • Custom icons can be specified for Junction and Hardlink overlays
    • Version for Itanium available
    • Pick/Drop does not interfere with the creation of Hardlinks, Junctions or Symbolic Links via Drag and Drop. It is now possible to pick a link, then drag another file via right mouse click to some location, drop it there and afterwards drop the first, picked file
    • The property dialog of a Volume Mountpoint now displays the logical drive letter of the mounted drive instead of the odd volume name.
    • Ongoing work towards localisation to East Asian languages.
    • LSE now also works on removable NTFS media, which are not A: or B:
    • The location in the registry to specify the LSE language has changed, since the old place under HKCR was not Vista & Windows7 compatible at all.
    • Default values for language settings and overlay icons settings are copied over automatically to freshly logged on users profile
    • Volume Mountpoint support for Vista & Windows7.
    • Introduced silent install capabilities.
    • Symbolic Links now can be created even if the filename contains UTF-16(Asian)characters.
    • LSE now also works for non Administrators under Vista & Windows7 (after they acknowledged the elevation dialog with the admin password for sure).
    • Symbolic Links for files or directories can now be created across volumes.
    • LSE now can also create Hardlinks from Shortcuts, which didn't work for ages.
    • The print name (the name some can see to the right of a junction, after issuing 'dir' in a command prompt) for Junctions under Vista & Windows7 is now correct.
    • Lots of usability fixes
    • During Installation under Vista64 Explorer automatically gets restarted.
    • The setup contains a check if the VS2005 SP1 Redistributable Package is installed.
    • The setup contains a check if the LSE version for the proper platform is going to be installed.
    • Vista & Windows7 compliant overlay icons for Hardlinks.
    January 20th 2008 Version 2.8.0.6
    • Hardlinks show up with a small overlay icon. This icon will change for Vista compliancy, but at least it is here now.
    • Junctions have a Vista compliant overlay icon in many resolutions
    • Support of creation and deletion of Volume Mountpoints. Unfortunately this does not work under Vista
    • LSE now prevents the creation of 'loops', when setting up a junction or hardlink clone
    • Hardlink 'cross drive drops' are now not possible anymore
    • Some bug fixes for NT4
    • Lots of usability fixes
    October 16th 2007 Version 2.7.1.0
    • First fixes for the x64 world. Maybe more to come. Fixing x64 is top priority since I have Q6600 myself now...
    March 25th 2007 Version 2.7.0.1
    • Fixed a nasty bug, which caused HardlinkShellExt to slow down explorer, when it was started. Also fixed the problem that it accessed drive A:, when an explorer started.
    • PropertySheet on file and directory properties will show various info with W2K/XP
    • Delete Junction is back, because sometimes, especially when deleting junctions, which point to directories with big amount of data, the Copyhook Handler does not act as expected. Until this phenomenon is solved, Delete Junction is back.
    January 12th 2007 Version 2.6.0
    • Link Shell Extension is now robust with respect to deleting junctions. Delete commands issued from explorer unlink junctions, but do not delete its content.
    • Due to Junction-awareness of explorer the Delete Junction is gone from the context menu
    • Support for Windows Vista & Windows7. Link Shell Extension is now capable of creating Symbolic Links, but also has a few restrictions related to the Reference column
    December 27th 2006 Version 2.5.1 released
    • Added localisation for Italian and Spanish to commands and messages. Thanks to Nicola Guidotto and Diego Segobia for the translations.
    December 6th 2006 Version 2.4.0 released
    • Added localisation for French and German to commands and messages
    November 26th 2006 Version 2.3.0 released
    • Minor fixes in the installer/deinstaller
    • Introduced the hydraulics of multiple auto rename. If you drop links/junctions in the same directory, now it behaves exactly as explorer and puts numbers on the multiple instantiations of a file.
    June 16th 2006 Version 2.2.2 released
    • BugFix. Link Shell Extension is now also able to create hardlinks via Drag and Drop in root dirs of a drive.
    May 29th 2006 Version 2.2.1 released
    • Updated documentation after review of Philip Daniels
    • Made a big step forward to being Vista compliant
    • Fixed path length limitations in several places
    • Junctions can span over local NTFS volumes
    March 14th 2006 Version 2.1 released
    • Added overlay icons for junctions, so that junction visually pop into your eye.
    February 27th 2006 Version 2.0 released
    • Revamped the internal structure of ShellExt.
    • Introduced creation of Hardlink Clones.
    • Introduced submenu in the context menu, when more than one entries would be added to context menu to show the many dropping choices
    • Support for SymbolicLinks with 'Vista'.
    • Support for SymbolicLink Clones with 'Vista'.
    • Fixed crashes when dragging files, and using 'HardLink here'.
    • Fixed problem when showing up wrong menu, when having folders disabled in the left explorer pane.
    • Junctions display their origin in the reference column.
    • A Pick Link operation can be cancelled now.
    • The installer restarts explorer.exe to properly add/remove the shell extension
    • Added an entry to Start Menu/Programs
    • Support for WindowsXP64.
    November 26th 2005 Version 1.7 released
    • Added the Delete Junction context menu, when right mouse button is pressed on a junction.
    • Fixed a handle leak in CreateJunction.
    January 23rd 2002 Version 1.6 released
    • Added a Columnhandler, so that the reference count of a hardlinked file is shown in explorer. This feature only works with W2K/WXP.
    • Deployment revamped so that the doc is now in .html.
    October 27th 2001 Version 1.5 released
    • Revamped internal string handling to Unicode.
    • Added junction support. Junctions are a feature of NTFS5, which allows to hardlink two directories.
    • Added a directory background handler. This means, that after picking a hardlink it is possible to press the right mouse button on the right explorer pane and drop the hardlinks/junctions/symbolic-links.
    March 23rd 2001 Version 1.201 released
    • Fixed occurrence of 'Hardlink Here' if shortcuts are selected.
    March 23rd 2001 Version 1.20 released
    • Added Drag and drop support
    March 20th 2001 Version 1.10 released
    • Fixed the problem, that the help text was not displayed properly
    • Changed the installer to the lean and mean nullsoft installer.
    • Fixed the problem, that read-only files can not be hardlinked
    • Fixed the problem, that hardlinks in the root dir didn't work
    • Tested on W2K and HardlinkShellExt is W2K compliant
    May 8th 1999 Version 1.00 released

    État La version 3.8.6.x version est une version stable pour les plates-formes supportées.


    Remerciements Je souhaite remercier ceux qui ont contribué de façon significative au développement de Link Shell Extension. En particulier :

    Felix Kasza pour les bases des liens physiques avec NT4.
    Nullsoft pour le super nsis installateur
    Jean-Pierre Bergamin pour le drag and drop support d'exemples.
    Travis Illig qui a suggéré d'ajouter les icônes de superposition pour les jonctions, et qu'il utilise dans son Junction Shell Extension.
    Mark Russinovich pour des astuces sur les jonctions
    Philip Daniels pour une revue technique de la documentation
    Daniel Thibault pour la traduction Française du logiciel, et pour une douzaine de rapports de bugs et demandes de fonctionnalités.
    Masatoshi Kimura pour le driver de lien symbolique pour WindowsXP.
    Gérard Durand pour la traduction en Français de la documentation.


    Problèmes ouverts
    • Sous Vista & Windows7/8/10 la gestion des colonnes dans l'explorateur, fournissant le compteur de référence, ne fonctionne plus, depuis que Microsoft a supprimé l'interface correspondant à cette fonctionnalité.

    License
    • Ce programme est fourni en l'état. Voir license.txt dans cette distribution pour les problèmes légaux.
    • Link Shellextension utilise tre comme moteur d'expression régulière. Voir la licence tre.
    • Link Shellextension utilise le gestionnaire Rockall v4.0 heapmanager pour une gestion rapide de la pile. Voir EULA.

    Contact / Donations Rapports de bug, ou demande de nouvelles fonctions sont à envoyer à Hermann Schinagl..

    LSE est et restera un freeware, mais si LSE vous est réellement utile et vous sauve beaucoup de temps, alors pensez à une donation soit par PayPal



    or by flattring me



    ou en envoyant un don certifié depuis

    amazon.de .





    ou en donnant des bitcoins:


    19irqhz5cMDkp2hf9YWqDY26PgYguJQdc7





    Link Shellextension a aussi une page sur Facebook, où vous pouvez trouver les annonces de nouvelles versions, et vous pouvez y discuter de demandes de fonctions futures

    facebook .

    Link Shellextension diffuse ses notes de versions via RSS.

    rss feed .

    Téléchargement
    Windows XP64
    Windows Vista64
    Windows Server
    2003/2008/20012 64bit
    Windows 7/8/10 64bit
    Cette version contient la version 64bit de Link Shell Extension, mais contient aussi la version 32bit, qui est installée en parallèle de la version 64bit, de façon à satisfaire certains gestionnaires de fichiers/explorateurs tiers comme total commander.
    SVP, assurez-vous que les .dlls runtime nécessaires pour 64bit et 32bit sont bien installées dans votre système.

    Le package x64 prérequis peut être téléchargé chez Microsoft:

    vcredist_x64.exe pour VS2005 SP1, version 6195/Juin 2011 (3.0 Mb)

    Le package x86 prérequis peut être téléchargé chez Microsoft:

    vcredist_x86.exe pour VS2005 SP1, version 6195/Juin 2011 (2.6 Mb)

    Enfin installer
    Link Shell Extension (3.83Mb)


     
     
    Windows 2000
    Windows XP
    Windows Server
    2003/2008/2012
    Windows Vista
    Windows 7/8/10
    SVP, assurez-vous que les dlls runtime sont bien installées sur votre système. Ce package prérequis peut être téléchargé chez Microsoft:

    vcredist_x86.exe for VS2005 SP1, version 6195/June 2011 (2.6 Mb)

    Enfin installer
    Link Shell Extension (3.57Mb)



     
     
    Windows Itanium
    Windows 7/8 Itanium
    SVP, assurez-vous que les dlls runtime sont bien installées sur votre système. Ce package prérequis peut être téléchargé chez Microsoft:

    vcredist_IA64.exe for VS2005 SP1, version 6195/June 2011 (6.3 Mb)

    Enfin installer
    Link Shell Extension (3.76Mb)



    Windows NT4 La version pour Windows NT ne sera plus développée et ses fonctionnalités sont figées à celles de la version 3.2.0.0 qui, de base, a toutes les fonctions importantes.

    Link Shell Extension (1.13Mb)


     
    Driver de liens Symboliques pour Windows XP Un driver pour activer même sous WindowsXP la fonctionnalité de lien symbolique est mis à disposition par Masatoshi Kimura. Vous pouvez télécharger le driver depuis sa page web ou depuis mon site agissant comme miroir.

    Drivers Symboliques pour WindowsXP 64 (86kb) [Site Original]
    Drivers Symboliques pour WindowsXP 64 (86kb) [Miroir schinagl.priv.at]

    Drivers Symboliques pour WindowsXP (86kb) [Site Original]
    Drivers Symboliques pour WindowsXP (86kb) [Miroir schinagl.priv.at]

    Sources pour Drivers (23kb) [Site Original]
    Sources pour Drivers (23) [Miroir schinagl.priv.at]